Alexandra David Néel : une BD pour découvrir cette grande dame

Alexandra David Neel BD illustration

Une BD toute en illustrations poétiques pour une plongée dans la vie de l’une des plus grandes exploratrices du 20ème siècle, la première femme à être entrée au Tibet. Une biographie subtile et précise qui décrochera de nombreux sourires éclairés sur le visage des lecteurs (re)découvrirant les événements de la vie d’Alexandra David Neel.

C’est à travers les textes pétillants de Mathieu Blanchot et les illustrations sublimes de Fred Campoy qu’Une vie avec Alexandra David Néel, vous emmène sur les pas enneigés et les sommets tibétains parcourus par cette grande dame.

Alexandra David Néel dévoilée : un quotidien et un caractère décalé

Cette étonnante BD est basée sur l’adaptation de l’œuvre biographique de son assistante, Marie-Madeleine Peyronnet. Une petite centaine de pages décryptent le quotidien des 10 dernières années de vie d’Alexandra David Néel entrecoupée de flashback sur ses périples en Asie et au Tibet.

On y découvre le caractère bien trempé de cette force de la nature à travers :

♦ sa relation escarpée avec la « tortue », Marie-Madeleine Peyronnet,
♦ sa routine studieuse à Samten Dzong (sa forteresse de méditation à Dignes-Les-Bains)
♦ les défis relevés au cours de ses découvertes spirituelles.

Appréciant les joutes verbales et s’énervant sans préavis, Alexandra David Néel est également capable de faire sécher des draps immergés dans l’eau glacée juste à la chaleur de sa force mentale.

Autant d’exemples rocambolesques qui vous feront savourer la lecture de cette BD, autant de paradoxes dans sa personnalité qui forcent le respect pour cette grande voyageuse. Fred Campoy, l’auteur de la BD, la décrit d’ailleurs en quelques mots « Libre, Voyageuse, Philosophe, Exceptionnelle, Généreuse ».

alexandra-david-neel-fred-campoy-illustration-BD

Alexandra David Neel : une épopée extraordinaire au Tibet

« Une vie avec Alexandra David Néel » est une plongée toute en beauté dans la vie de cette femme considérée pour beaucoup comme une des plus grandes voyageuses du 20ème siècle.

La première européenne à avoir rencontré le Dalaï Lama, la première à avoir foulé le sol de Lhassa et la terre sacrée du Tibet. Une des meilleurs orientalistes du monde qui, par une pratique assidue du bouddhisme, une observation ethnologique et une force de caractère impressionnante a pu atteindre des objectifs si éloignés des préoccupations des femmes de sa société.
Une force et une soif de découverte qui semble d’ailleurs se diffuser autour d’elle à entendre Fred Campoy nous décrire « La sortie du 1er tome m’a amené beaucoup de rencontres avec des personnes en lien avec le bouddhisme et le Tibet. Je vais enfin pouvoir aller en 2017 faire mon premier voyage en Asie au Ladakh en partie grâce à ces rencontres. »

L’héritage éclairé d’Alexandra David Néel : textes et pensées léguées

Celle qui ne s’est pas inclinée devant le Dalaï Lama mais a tant fait pour la promotion de ses idées et de sa philosophie a laissé un immense héritage derrière elle. Alexandra David Neel parlait plusieurs langues dont le sanskrit et le tibétain couramment ce qui lui a permis de retranscrire les textes bouddhistes et de les rendre plus facilement accessible au reste du monde.
A travers ses nombreux ouvrages qui décrivent l’âme du Tibet, elle décode les enseignements bouddhistes et expose les traditions sacrées tibétaines. Tous ces cadeaux à l’humanité sont à retrouver à la Fondation Alexandra David-Néel de Digne les Bains.

Alexandra David Néel a laissé un héritage puissant et éclairant à ceux dont le cœur souhaite s’ouvrir à l’Orient et ses traditions. C’est ce que Fred Campoy exprime avec émotions et justesse dans sa BD et dans ses mots expliquant « qu’elle m’accompagne au quotidien et me fait vivre cette belle aventure professionnelle et humaine. »

La puissance de caractère mêlée d’intelligence perçante et d’un cynisme défensif. Tels pourraient être les caractéristiques principales de cette grande dame nommée Alexandra David Néel. 

“Une vie avec Alexandra David Néel” est à retrouver aux éditions Grand Angle en cliquant sur le lien


Si vous aussi vous souhaitez marcher sur les traces d’Alexandra David Néel, il est possible de sillonner les mêmes contrées et paysages avec le séjour Saga Dawa au Tibet pour célébrer le jour du Bouddha.

Tags: ,

One Response

  1. timanie

    Tashi Delek
    Bravo, pour cette bd, extra, je vais acheter les deux.
    Passionnée du Tibet, j’ai eu la chance, d’aller au Tibet.
    Et je suis tombée amoureuse de ce pays. Timanie veut dire
    Ti (tibet) manie (vient de la fin de Birmanie) un pays qui est dans mon cœur depuis mon voyage avec ce peuple Birman.
    Pour mon achat je suis à Voiron, je vais passer par ma librairie
    en espérant que je ne vais pas rencontrer de pbs.
    Je ne suis pas pour les achats par INTERNET.
    Cordialement
    Simien Baron Maryse
    PS : Penser à ceux qui ne comprenne pas l’Anglais

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top