Our Blog

Tag: psychologie

L’effet miroir : l’autre est un autre soi by Flora

miroir

26 January 2016

Nos émotions sont le socle de ce que nous considérons être le bonheur ou son contraire, elles nous permettent d’identifier si nous nous sentons bien ou à l’inverse, déprimé. Elles sont soudaines, parfois intenses, violentes, elles sont un moteur ou un frein, elles nous poussent à agir et surtout à réagir. Lorsque ces émotions, bonnes ou mauvaises, sont provoquées par l’autre que faut-il comprendre ? Comment cet autre peut-il être le miroir de ce qui est enfoui au plus profond de nous-même ? Le miroir de l’âme Prenons l’exemple de la jalousie. Lorsque vous êtes jaloux, vous avez peur. Peur de l’abandon, du rejet, de ne pas être suffisamment aimé. Votre mental vous fait croire à l’illusion que vous seriez plus heureux avec telle qualité, tel partenaire, tel travail… ce qui vous amène à ressentir de la jalousie. Si l’on prend maintenant l’exemple de la honte, c’est la peur du jugement qui s’exprime alors. La peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas correspondre à l’image que vous voulez donner et pire, l’image qui vous semble être la bonne pour plaire à votre interlocuteur. Nous en revenons à l’illusion que crée la peur par notre mental. Fort heureusement, nous ne sommes pas ce que nous pensons, nous sommes ce que nous choisissons d’être. Gandhi disait «  le secret du bonheur, c’est l’alignement entre vos pensées, ce que vous dîtes et ce que vous faites. » Lorsque vous mettez quelqu’un en colère, ce n’est pas ce que vous avez dit ou ce que vous avez fait qui le pousse vers ce sentiment, mais ce que vous vous êtes autorisés à dire ou à faire alors que lui-même s’en empêche. Juger quelqu’un c’est faire ressortir l’inexprimé, l’inacceptable pour soi-même. Le mirage de ce qui doit être On remarque cela dans les relations sentimentales qui partent à la dérive : on se rencontre, on s’aime, on aimerait fusionner, puis on se perd dans l’autre. Du moins c’est ce que l’on ressent. Car nous souhaitons correspondre à ce que l’autre attend de nous, bien qu’il soit tombé amoureux de la personne que nous étions au départ. On finit par ne plus se reconnaître soi-même, on rejette la faute sur l’autre qui ne nous reconnaît plus non plus et qui pourtant, aurait dû voir les efforts surhumains que nous avons faits pour lui correspondre au mieux, mais c’est de pire en pire… Dans ce […]

Lire plus

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top