Our Blog

Tag: Méditation

Science et Bouddhisme by Cyril

Bouddha et le chemin

27 October 2015

Aucune religion ne peut revendiquer d’avoir autant de liens avec la science que le bouddhisme. Situé quelque part entre religion et philosophie de vie, le bouddhisme relève d’une démarche expérimentale. La connaissance est un élément fondamental dans le bouddhisme et la science. Alors que les mystères d’hier sont les certitudes de la science d’aujourd’hui, cette dernière est sans cesse remise en question par une démarche expérimentale. En ça, le bouddhisme semble être le penchant idéologique de la science car cette philosophie est toujours prête à se remettre en question si un fait étayé, prouvé, venait démontrer qu’une croyance est erronée. Sa Sainteté le 14ème Dalaï-Lama lui-même, a déclaré que le jour où la science prouverait l’erreur du bouddhisme, il serait le premier à remettre son système philosophique en question. Ainsi, rien d’étonnant à ce que le Dalaï-Lama soit un des membres fondateurs du Mind and Life Institute. Cet institut cherche à comprendre de manière scientifique l’esprit humain et à diminuer les souffrances. Cet organisme a été créé sur l’idée que la science est le moyen privilégié de l’étude de la réalité. L’idée que la méditation (contemplative ou non) offre non seulement de nouvelles méthodes d’investigation sur l’esprit humain, mais aussi qu’elle puisse contribuer directement à un plus grand bonheur intérieur est de plus en plus présente. Chaque année, à l’occasion du Mind and Life Summer Research Institute (MLSRI), des neurologues, des spécialistes du comportement, des cliniciens ainsi que des moines bouddhistes, se regroupent pour étudier l’influence positive que la méditation et la contemplation ont sur l’esprit et la santé. Par ailleurs, tous les deux ans est organisé l’International Symposium for Contemplative Studies (qui se tiendra en Novembre 2016) afin de réunir, autour d’une table, la science, l’éducation, les arts et la méditation en vue de trouver des moyens d’augmenter le bien-être des humains. Pour les bouddhistes, toute créature peut atteindre l’éveil, un bouddha ne désignant qu’une créature qui s’est éveillée à la conscience. D’ailleurs, le mot provient du terme sanskrit « Bud » lequel signifie connaître. La vérité est à atteindre soi-même. De plus, dans la croyance bouddhiste, méditer signifie s’habituer, se cultiver, se familiariser avec une nouvelle façon d’être et d’envisager le monde qui nous entoure. 0n sait maintenant que le cerveau humain peut être modifié par un entrainement particulier. On peut donc conditionner notre esprit au bonheur et à la compassion, même si le chemin pour y parvenir reste de […]

Lire plus

Sri Ramana Maharshi by Cyril

20 October 2015

Sri Ramana est né en 1879 dans le sud de l’Inde. Jusqu’à l’âge de 16 ans, c’est un enfant ordinaire plus porté sur le sport que sur les études. Un jour, il entend son grand frère parler d’une montagne dans le sud de l’Inde. Cette montagne c’est Arunachala, la montagne sacrée de Shiva. Immédiatement le nom de cette montagne provoque une révélation en lui. Quelques temps plus tard il est submergé par un étrange pressentiment. Il ressent la présence de la mort et comprend qu’elle approche. C’est le tournant décisif de sa vie. Il se sent oppressé par cette impression que la mort arrive soudainement. Alors, il commence à méditer sur la nature profonde du « je », se demandant si son corps n’est pas distinct de lui. Il prend conscience que son esprit va bien plus loin que le corps qu’il peut donc abandonner. Il commence à méditer et à rechercher la conscience de lui-même, accordant peu d’attention à son enveloppe charnelle. Il est désormais habité par la conviction que l’esprit ne peut pas être touché par la mort. A la suite de cette révélation, le départ pour Arunachala survient. Durant le reste de sa vie il ne quitte plus cette montagne, qu’il considère essentielle à son élévation spirituelle. Alors il part de chez lui avec très peu d’affaires, juste de quoi payer le billet pour se rendre à la montagne. Une fois arrivé, il s’installe dans un temple aux pieds de celle-ci. Il a 20 ans. Jour et nuit il est en transe devant l’autel de Shiva et se nourrit très peu. Sri Ramana refuse de manger ce qui n’est pas dans sa main ou sa bouche obligeant les gens autour de lui à le nourrir. Rapidement, un sage, dans la religion hindouiste, le remarque et voit avec quelle constance il se livre au samadhi. Il décide de l’aider et lui fournit par exemple, de la nourriture. Assez tôt un disciple voit en lui un véritable guide spirituel. Le principal enseignement de cet homme se fait à travers le silence. Il ne dit rien mais l’aura qu’il dégage est si intense qu’on se sent enclin en sa présence, à se plonger dans la recherche de la conscience profonde. Au bout de quelques années il décide de partir dans la montagne s’installer dans une grotte. Il y passe plus de 20 ans. Au début des années 40, il décide de redescendre […]

Lire plus

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top