Les Astamangala, ces 8 signes auspicieux du bouddhisme

Signes-Auspicieux-Dharamsala

Si vous avez déjà voyagé en Inde du Nord et dans l’Himalaya, vous les avez forcément rencontrés. Dans les temples, les maisons, les échoppes de souvenirs tibétains, ils sont partout ! Mais que signifient vraiment ces huit symboles de bon augure pour les bouddhistes ?

The Handbook of Tibetan Buddhist Symbols, Robert Beer

« The Handbook of Tibetan Buddhist Symbols », Robert Beer

D’où viennent les Astamangala ?

Ces 8 signes auspicieux étaient à l’origine un ensemble d’offrandes indiennes présentées à un roi à son investiture. Le jaïnisme a d’abord repris ces symboles de bon augure probablement avant le bouddhisme.

Dans la tradition bouddhiste, ces 8 signes de bon augure représentent les offrandes présentées par les grands dieux védiques – une civilisation antique d’Inde à l’origine de l’hindouisme – au Bouddha Siddharta après son Eveil. Brahma fut le premier de ces dieux à apparaître avant même la naissance du Bouddha en lui présentant une roue à mille rayons d’or, comme une demande symbolique au Bouddha de transmettre ses enseignements en « tournant la roue du Dharma ». Indra, Seigneur du Ciel et dieu de la guerre et de l’orage – et accessoirement roi des dieux – apparut en suivant, offrant la conque blanche pour que le Bouddha « proclame la vérité du Dharma ».

bouddha-brahma-indra-enlightenment

Dans les peintures tibétaines symbolisant l’Eveil du Bouddha, un Brahma jaune aux quatre visages et un Indra blanc sont représentés à genoux devant le trône du Bouddha, à qui ils offrent respectivement une roue en or et une conque blanche.
© Exotic India Art

Dans la première forme de bouddhisme indien, le Bouddha était peint de manière aniconique, c’est-à-dire sans être représenté sous une forme humaine, généralement par un trône vide sous un parasol et sous l’arbre de la Bodhi ou par une pierre marquée de ses divines empreintes, qui renferment plusieurs symboles auspicieux comme les insignes de la divinité du Bouddha : la bannière de la victoire, le trône de lion, le trident, les Trois Joyaux, le nœud éternel, le svastika, la conque, la paire de poissons et les plus commun, le lotus et la roue.

Dans le bouddhisme traditionnel tibétain, ces huit symboles forment le corps du Bouddha : le parasol représente sa tête, les deux poissons ses yeux, le vase son cou, le lotus sa langue, la roue en or ses pieds, la bannière de la victoire son corps, la conque sa parole et le nœud sans fin son esprit.

Les-8-signes-représentés

Les 8 symboles sous une seule représentation, métaphore du Bouddha. « The Handbook of Tibetan Buddhist Symbols », Robert Beer

Les 8 signes de bon augure

Les Astamangala sont traditionnellement représentés dans cet ordre :

Parasol-Astamangala-8-signes-auspicieux-bouddhismeLe parasol (Chatra)

Comme le parasol protège du soleil, le Chatra protège de la souffrance et des dangers matériels et spirituels. Il est à la fois symbole de dignité royale et de l’activité qui protège les êtres, mais aussi de la joie, de la fête et des actes positifs, rafraichis par son ombre.

 

Les deux poissons d’or (Matsya) Poissons-Astamangala-8-signes-auspicieux-bouddhisme

Ils représentent la capacité à atteindre la libération et de s’affranchir du samsara, comme le Bouddha. Ils apportent bonheur, richesse, abondance, prospérité et fertilité.

 

Vase-abondance-Astamangala-8-signes-auspicieux-bouddhismeLe vase d’abondance (Kalasha)

Symbole de richesse intellectuelle et de longévité, il contient de l’eau bénite, élixir de l’immortalité. Pour les bouddhistes, cette eau purifie les souffrances de l’esprit humain.

 

Lotus-Astamangala-8-signes-auspicieux-bouddhismeLe lotus de l’immortalité (Padma)

Il naît de la boue pour fleurir et s’ouvrir au soleil : il est le symbole parfait de la conception bouddhiste du monde. La fleur de lotus est d’ailleurs emblématique de Bouddha, qui est souvent représenté assis dessus. Le lotus symbolise la beauté divine et la pureté du corps, de la parole et de l’esprit, flottant au-dessus des eaux boueuses de la souffrance, de l’attachement et du désir. Il renvoie également au chemin vers l’éveil spirituel.

 

Conque-Astamangala-8-signes-auspicieux-bouddhismeLa conque blanche dextrogyre (Shankha)

La conque représente la voix du Bouddha et le son de son enseignement, le Dharma, qui éveille ceux qui l’écoutent du sommeil de l’ignorance et les incite à accomplir leur propre bien ainsi que celui des autres. Elle symbolise également l’absence du mal.

 

Noeud-sans fin-Astamangala-8-signes-auspicieux-bouddhismeLe nœud sans fin (Shrivatsa)

À l’origine symbole d’amour, le nœud de la vie infinie et de la félicité – qui peut parfois avoir une forme de fleur – symbolise la longévité, l’interrelation entre les phénomènes (les lois de causes à effets), l’interdépendance de toutes choses et l’union de la compassion et de la sagesse.

 

Bannière-Astamangala-8-signes-auspicieux-bouddhismeLa bannière (Dhvaja)

Elle représente la victoire du Bouddha et du Dharma sur les forces du mal et le triomphe sur l’ignorance, la négativité et les obstacles. Dans le bouddhisme tibétain on distingue onze formes différentes de bannières qui symbolisent les onze méthodes de lutte contre les forces négatives.

 

Roue-Dharmachakra-Astamangala-8-signes-auspicieux-bouddhismeLa roue (Chakra)

Le Dharmachakra, autre nom de la Roue du Dharma, est un des symboles les plus importants du bouddhisme. Il symbolise l’enseignement du Bouddha et sa propagation dans toutes les directions et dans toutes les époques. Cet enseignement permet aux êtres de connaître le bonheur des actes positifs et de la libération. Le Bouddha fut le premier à la mettre en mouvement lorsqu’il prononça son sermon sur les Quatre nobles vérités à Sarnath après son Eveil.

 

Vous savez désormais comment attirer sur vous les meilleures augures. N’hésitez plus à accrocher des nœuds sans fin au-dessus de vos portes, à mettre des bannières sur votre balcon ou à remplir vos poches de lotus ou de poissons dorés. Que la chance soit avec vous !


Venez découvrir plus profondément la culture himalayenne en vous immergeant Au cœur des sagesses de l’Inde ou participez au Kalachakra 2017 à Bodhgaya pour recevoir les enseignements de Sa Sainteté le Dalaï Lama.

Images Astamangala en couleur : © Thoth Adan

 

Tags: , , , , , , ,

Comments are closed.

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top