Tous les chemins mènent à Soi by Yohan

25 June 2019

La vie est un voyage depuis notre naissance jusqu’à notre mort. Certains se déplacent partout dans le monde, d’autres non, peu importe. L’essentiel étant de s’ouvrir à la grandeur de la vie. Les frontières de ce monde, l’appartenance à notre pays forment généralement nos limites et inscrivent en nous la définition du bonheur. Lors d’un voyage, nous faisons l’expérience des différentes manières par lesquelles l’Humain façonne sa vie en lien avec son environnement et sa culture. Lorsque j’étais en France, je regardais la télé, entendais des choses, voyageais quelques semaines par an et pensais connaître le monde et sa réalité. J’étais dans mon confort et me plaignais depuis mon trône de coton, ne me rendant pas compte de la chance qui m’était donné. En partant à l’autre coin du globe, la réalité profonde de la vie m’a remis à ma juste place et je me suis rendu compte, par l’expérience, que mon monde est celui auquel je crois. Le voyage m’a aussi permis de me délester d’énormément de croyances inculquées par la culture du pays dans lequel je vivais, l’éducation que j’ai reçue et surtout à cause de mon ignorance. Ces croyances je ne les haïs pas, il m’a fallu les avoir pour me rendre compte qu’elles ne me correspondaient pas. La plupart des voyageurs que j’ai rencontré parlent de la manière dont le voyage les a aidés à s’ouvrir et à voir la vie sous un autre angle, un angle plus magique et à quel point l’entraide et le partage sont essentiels. Il y a bien sûr des gens qui vivent dans la magie sans avoir besoin de voyager, mais dans beaucoup de cas lorsque nous sommes dans notre « routine », notre regard se rétrécit et la magie petit à petit s’envole. C’est alors que nous regardons ce que fait le voisin, lui trouvons des défauts, le jugeons ou le jalousons. La comparaison peut être un bon moyen pour prendre conscience des choses ou pour se trouver des excuses, tout dépend de l’usage que nous en faisons. La Terre est un immense jardin et si l’herbe est plus verte chez le voisin c’est qu’il est temps de prendre soin du sien. La diversité et la réalité des choses que nous rencontrons lors d’un voyage nous poussent à revoir notre définition du bonheur ainsi que l’importance et la place de l’entraide et du partage dans le monde. Face à […]

Lire plus

Dans la peau d’un Yogi by Anaïs

24 June 2019

* Les termes suivant sont expliqués dans le glossaire en bas de l’article La vie est une succession de points de temps, qui s’entremêlent. Certains détours peuvent être pris, certains raccourcis également. Chaque pensée, parole, action à son importance. Elles actionnent et dévoilent le chemin qui se dressera devant nous. Certaines portes demandent plus de temps avant d’être empruntées. Toujours est-il que nous surfons sur une rivière énergétique ou le hasard n’a pas sa place. De cette façon, nous entrons en résonance avec le chemin d’autres êtres vivants. Ces rencontres ne sont en rien anodines, elles sont les réponses manifestées de ce que nous sommes à ce moment précis. Elles peuvent se présenter pour nous enrichir émotionnellement, pour nous aider à comprendre une situation, dans le but de nous faire évoluer spirituellement, et/ou de nous permettre de discerner ce que nous ne souhaitons plus faire vivre en nous et dans notre vie. Il y a autant d’explications d’analyser l’interaction qui rentre en résonances avec nous, qu’il y a d’êtres vivants. C’est à la fois d’une complexité et d’une logique évidente et éloquente. Je suis à chaque fois éblouie par le récit, le vécu de l’être avec qui l’univers me met en relation. Pendant tout ce temps, je façonnais ma trame de vie, puis arrivent d’autres composantes qui elles aussi de leurs côtés construisaient leur trame, jusqu’à ce que nos deux créations rentrent en totale corrélation et se fusionnent le temps d’un instant, dequelques jours, de quelques mois ou d’une éternité. Cette logique est absolument magique une fois conscientisée. Cette fois-ci, le courant de la vie me guida sur la route d’un personnage des plus intrigants, au parcours hors du commun. Véritable bulle de bonheur, réceptacle naturel de joie et de bienveillance. Il pétille et propage un sillage d’allégresse à travers son rire contagieux. Il me confia son émouvante et extraordinaire histoire. Voici son parcours tel qu’il me l’a livré : « Je suis Guru le Little yogi ou Gipsy yogi, je suis né au Tibet en 1989, mais je ne sais pas quand exactement. En 1997 mon père m’emmena dans une école dans le nord de l’Inde, je grandis loin de mes parents, dans cette école. Ils disaient que mon avenir serait meilleur en Inde, que je pourrais étudier et avoir une vie plus belle. Je me souviens que lorsque j’étais petit, toutes les nuits, le même rêve se répétait: […]

Lire plus

Secret de l’Himalaya : Les 5 Tibétains by Anaïs

14 June 2019

J’aimerais vous partager cette pratique que j’ai connu il y a quelques années et que j’apprécie beaucoup. Les 5 rites Tibétains sont nés dans les montagnes de l’Himalaya, transmis de génération en génération et restés secrets pendant des milliers d’années. Ce rituel n’a pas été préservé et caché par volonté mais plutôt par le manque de moyens et  la difficulté à les diffuser, les moines bouddhistes  le pratiquant étant très éloignés localement du reste du monde. En 1930, Peter Kelder révèle l’existence de cette pratique, vous pouvez découvrir comment cette révélation est parvenue jusqu’à lui en parcourant son livre « les 5 tibétains : secret de jeunesse et de vitalité ».Je vais vous livrer ma perception de ce rituel ancestral, ainsi que ses bienfaits par rapport à mon expérience, les changements que j’ai pu constater et ressentir. Ne sous estimez pas la puissance de ce rituel tibétain ayant  pour but de maintenir le corps et l’esprit en bonne santé. C’est un véritable élixir de jouvence.  Il renforce l’immunité, améliore la digestion, stimule les glandes du système endocrinien. Il vous permettra en premier temps de reconnaitre des parties  de votre corps non sollicitées, raides ou douloureuses. Ce qui vous amènera à l’habiter davantage , à l’observer et à se familiariser avec son fonctionnement. Cette pratique a également une action considérable sur la totalité des chakras ainsi que sur les organes auxquels ils sont rattachés. Ce qui peut engendrer un processus de nettoyage, visant à se libérer d’émotions lourdes et encombrantes, de maux émotionnels pour ensuite rentrer dans une phase d’ouverture et de renouveau et ainsi accueillir les bienfaits. Concernant le corps physique, j’ai constaté un soulagement des tensions musculaires dorsales, une amélioration de la respiration, un regain d’énergie vitale, une paix intérieure.  Je vous conseille d’effectuer ces rites en conscience pour en cueillir pleinement les bénéfices et optimiser les ressentis. Commencez par répéter chaque rite 7 fois et augmenter petit à petit à votre rythme jusqu’à les effectuer 21 fois. La pratique doit être accordée à la respiration. Privilégiez plutôt le matin. Si un jour le temps vient à manquer ou que votre corps a de la difficulté à réaliser ces exercices, alors faites uniquement 3 répétitions. Le plus important étant la régularité. Pratiquez le tous les jours sans interruption si vous désirez constater des changements en vous et profiter pleinement des bénéfices que nous offre ce rituel. Le derviche tourneur Ce premier rite […]

Lire plus

Le Soleil, notre Père by Anaïs

14 June 2019

Centre de notre univers, éblouissante étoile divine, matrice de nos âmes. Doté d’un pouvoir infini et omnipotent, il est la semence de toute chose. Son intense lumière dévoile bien des mystères. Il exprime la vie et le rayonnement de l’être. Il est celui qui inonde notre Terre de sa puissance lumineuse, il fait naître et transforme.  Intimement lié à notre plexus : centre de nos émotions, il a un impact considérable sur notre être. Il éclaire, active et développe notre glande pinéale, le siège du troisième œil. Il a en lui les clés de la bonne humeur et les propage partout où son rayonnement s’attarde. Il panse nos maux émotionnels, les console et les transcende. Il est ce Père universel, qui sera toujours à nos cotés pour nous épauler, nous couvrir d’amour et nous embraser le cœur. De ses doux rayons chauds, il comble nos besoins organiques, en fécondant notre Terre mère. Dépourvu d’ombre, il met en lumière nos failles et les comble, sèche nos larmes et apaise nos tourments intérieurs.  Il est la représentation directe du feu divin qui jaillit en nous. À son contact nous recevons des ondes solaires qui alimentent et maintiennent en éveil ce feu sacré intérieur. Il est le Maître possédant le savoir de révéler mieux que quiconque notre magnificence. Notre connexion avec cet astre solaire est bien plus inestimable que nous l’imaginons. Si nous y réfléchissons bien, il conçoit notre essence même en déterminant notre signe astrologique, les composantes même de notre personnalité. Très souvent honoré et considéré comme un dieu par les civilisations qui nous ont précédés, ayant une compréhension plus profonde de ce qu’est réellement cet astre merveilleux, ils avaient accès à des savoirs inouïs et à des pratiques prodigieuses. C’est dans l’imperceptible que sa place est la plus imposante, des particules solaires, provenant de son cœur énergétique déferlent pour le plus grand bien de tous. Non seulement Gaïa mais toutes les planètes voisines accueillent ses poussières lumineuses. Elles nous sont profitables pour notre évolution en tant qu’être spirituel, c’est un véritable cadeau substantifique. Le soleil est d’un soutien ineffable pour nous tous concernant l’élévation des vibrations, l’éveil des consciences, le passage de l’ancien au nouveau et la création du futur paradigme. Pour la majorité d’entre nous, il est difficilement concevable de considérer avec justesse les échanges et fabuleuses connexions qui s’opèrent avec ce joyau, mais cela n’enlève en rien l’aspect concret […]

Lire plus

Puisque demain s’écrit aujourd’hui by Yohan

13 June 2019

Au départ, il y avait la Terre, parfaite en tout point de vue, dénuée de tout jugement et magnifique dans sa globalité. Ensuite, l’homme est apparu grâce à tous les éléments lors d’une danse d’amour infini sans contraire avec le divin Soleil, notre Père. La Terre nous a accueilli à bras ouverts nous permettant d’expérimenter tout ce qu’elle avait à nous offrir. Tous ces petits Hommes unis par leur essence sont dotés d’une conscience individuelle et ont commencé à parcourir le monde et toutes ses Terres, à gouter à ses fruits à son eau et sa lumière… L’Homme aussi a contemplé, a regardé comment la fleur grandissait, comme l’arbre dansait, rythmé par les douces symphonies du vent. Ils grandissaient et évoluaient à l’image des graines qu’ils semaient. Par la suite l’Homme a commencé à oublier sa nature divine et c’est approprié les choses de la vie par peur de manquer, par inconscience. Ensuite, ils étaient si nombreux qu’ils se sont perdus en s’éloignant d’eux-mêmes, en se comparant les uns les autres. En s’appropriant et en s’oubliant, l’Homme a créé une séparation entre lui et lui-même, il a commencé à s’identifier à ce dont il pensait avoir besoin, à la partie de lui rattachée au corps, dépendante du temps et du cycle de la naissance et de la mort. Avec le temps il a fait de son outil, son maître. Aujourd’hui tout est différent, l’illusion de séparation a assez duré. Le pouvoir et la richesse extérieure ont causé assez de problèmes, que ceux qui désirent continuer à vivre la séparation le fassent, que ceux qui ont entendu l’appel se réveillent. Le monde de demain sera porteur de lumière, d’amour et de fraternité. Il ne s’agit plus d’attendre, demain s’écrit aujourd’hui. Concentrons-nous sur nous-mêmes ainsi que sur ceux qui sont d’ores et déjà prêts à faire le pas, le reste suivra s’il doit suivre. Le monde unifié arrive à grands pas et  il sera prêt puisqu’il l’a toujours été. L’Homme est à un tournant de son évolution et la bonne nouvelle est que le plan se déroule à merveille. Nous sommes guidés par le cœur chaque seconde, arrêtons de lutter et acceptons-nous tels que nous sommes. Libérons-nous des jugements qui nous alourdissent. Seul celui qui pense être séparé le devient car il détient en lui la force créatrice, celle qui façonne le monde. Utilisons notre pouvoir afin de créer un monde de […]

Lire plus

Ho’oponopono : Au coeur d’une sagesse Hawaïenne by Yohan

10 June 2019

Dans cet article, je vais vous partager mon interprétation de la sagesse Hawaïenne “Ho’oponopono”: Morrnah Nalamaku Simeona était une chamane Hawaïenne qui a mis au goût du jour un rituel ancestral Hawaïen qui était utilisé pour résoudre les problèmes communautaires. Entre 1982 à 1992 cette chamane a appris ce nouveau rituel à un docteur nommé Ihaleakala Hew Len. Ce dernier a travaillé dans un asile psychiatrique à Hawaï de 1984 à 1987 et a mis en pratique ce rituel. C’est après seulement quelques mois qu’il a constaté des améliorations sans précédents auprès de ses patients. Le plus incroyable était qu’il ne les voyait jamais mais « guérissait tout simplement la partie de lui qui les avaient crées ». Il a simplement intégré en conscience les mots-clés de ce rituel afin de soigner la partie de lui qui avait amené tous ces patients dans sa vie. Je vais vous expliquer plus clairement ce rituel pour que vous compreniez mieux la démarche de ce docteur. Ho’oponopono est un état d’être et non une croyance. Cela signifie « rendre droit, corriger ce qui est erroné, faire ce qui est juste ». La sagesse Hawaïenne dit que les âmes incarnées sont interconnectées et en lien avec le divin. Nous formons un Tout. Le monde extérieur n’est que le miroir de nos croyances. Tout ce que nous vivons n’est qu’une partie de nous-mêmes puisque c’est dans notre vie. Il s’agit donc de se responsabiliser face à notre quotidien pour le transcender. Lorsque l’on décide de changer notre regard face aux problèmes/peurs/angoisses, ceux-ci disparaissent de notre environnement, de notre vie. Pour résumer, le monde extérieur est notre reflet. Pour le soigner, il s’agit de se guérir soi-même. Si chaque personne regarde en lui avec sincérité et met en lumière ses parts d’ombres cela lui permet de vivre mieux mais aussi d’aider les autres à se libérer de leurs problèmes. Voici donc les mots-clés utilisés par le Hawaïens : « Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime ». Pour ne faire qu’un avec cette pratique dans notre vie, il faut tout d’abord être conscient de la réelle signification de ces mots ainsi que la manière de les intégrer. Je vais donc vous expliquer en quelques phrases leurs significations : Avant tout il est essentiel de se centrer, de poser les pieds au sol et de se concentrer sur la région du cœur. Une fois aligné sur la respiration, il est important […]

Lire plus

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top