Une journée dans la peau du Dalaï-Lama

Dalaï-Lama

Que diriez-vous de passer une journée dans la peau du Dalaï-Lama? Sa sainteté part souvent en voyage en Inde ou à l’étranger. Il sera notamment de passage en France en septembre prochain. Ses habitudes quotidiennes varient lors de ces déplacements en fonction des engagements qu’il doit tenir. Mais lorsqu’il est chez lui à Dharamsala il suit une routine à laquelle il reste fidèle. À quoi peut donc ressembler une journée type dans la vie du Dalaï Lama? Je vous propose ici d’en faire l’expérience.

Matin douceur : à l’écoute de soi et du monde

Malgré son emploi du temps parfois très chargé, le Dalaï-Lama reste un lève-tôt et essaie de se coucher de bonheur. Ce matin, à neuf heure du matin, cela fait déjà cinq heures que vous êtes levé(e).

Réveillez vous à 3 heures du matin et, après avoir pris une douche, passez les quatre premières heures de la journée à prier, à méditer sur les racines de la compassion, sur ce que vous pouvez apporter de positif au monde, à autrui et à préparez mentalement votre décès.

Vous pouvez vous adonner ensuite à une courte marche matinale. S’il pleut, soyez équipé, utilisez un tapis roulant. Pour le petit déjeuner, servi à 5h30, vous pourrez boire du thé et manger du porridge chaud et du pain d’orge avec de la confiture.

Très concerné par la différence cruciale qu’il existe entre l’information et la sagesse, le Dalaï-Lama relie les faits de la vie quotidienne à la sagesse ancienne dans le but de résoudre l’énigme de la nature du réel. Méditer en connaissance des événements qui se produisent dans le monde sert à fortifier l’esprit. Bouddha est souvent dépeint avec une main touchant la terre, dans ce que les bouddhistes appellent le geste du “témoin de la terre”. De la même façon, vous aussi, en tant qu’élève et disciple de la Vie, écoutez, pendant le petit déjeuner, les diffusions de la BBC en anglais. Lisez aussi la presse quotidienne en en variant les sources.

Nourriture de l’esprit : méditation, apprentissage et gourmandise

Le rite quotidien qui allie corps et esprit constitue la pierre d’assise de l’immuable quête du Dalaï Lama, qui est aussi la vôtre aujourd’hui. Cette quête, c’est l’exploration la plus fidèle du monde afin d’en comprendre les lois et entrevoir ensuite ce qui peut être ou ne pas être fait à l’intérieur de ces lois. Après le petit-déjeuner, de 6 heures à 9 heures, il vous faudra poursuivre votre exploration : continuez de prier et de méditer.

À partir de 9 heures, le grand voyage intérieur adopte une nouvelle forme. Prenez le temps d’étudier divers textes bouddhiques et des commentaires rédigés par de grands maîtres bouddhistes.

Captivé(e) par vos lectures, vous ne vous rendrez même pas compte qu’il est déjà 11 heures 30. C’est l’heure de passer à table pour le déjeuner. Si à l’étranger Sa Sainteté n’est pas nécessairement végétarienne, elle l’est à Dharamsala. Ainsi faudra t-il vous abstenir de vous rendre chez le boucher ou le poissonnier aujourd’hui. Petit conseil : essayez le Thali ! Cette spécialité indienne et népalaise est un vrai délice…

Après-midi bien entourée : partage et transmission

De 12 heures 30 à 15 heures 30, rendez vous à votre bureau pour discuter boulot avec votre équipe. Si elle est encline à se prêter au jeu, vous pouvez aborder ensemble des questions relatives à la spiritualité bouddhiste : c’est un bon moyen d’initier vos collègues à cette philosophie et de partager avec eux votre expérience dans ce domaine, même si elle se limite pour le moment à cette journée. Le Dalaï-Lama, quant à lui, profite de ce temps passé dans son bureau pour discuter lui aussi travail avec ses collaborateurs ou pour tenir des audiences et recevoir des tibétains et des non-tibétains.

Soirée détente : calme et spiritualité

Après toutes ces émotions, vous prendrez votre thé du soir aux alentours de 17 heures. Comme vous observez strictement le Vinaya, ce corpus de textes bouddhiques qui fait état des pratiques de la communauté monastique, vous ne dînerez pas. Encore 1 heure à 1 heure 30 de prière et de méditation, et ce sera le moment de vous retirer pour aller trouver le sommeil.

Il n’est que 19 heures, mais si vous voulez recommencer demain, n’oubliez pas que le réveil sonnera dès 3 heures du matin !

La journée est finie. J’espère que vous êtes rechargé(e) d’énergies positives, que les séances de médiation vous ont fait le plus grand bien et que l’expérience de vivre la routine monastique d’un très grand personnage fut enrichissante en tout point. A réitérer sans modération !

Pico Iyer, auteur de l’ouvrage Les chemins du Dalaï-Lama, nous confie qu’afin de comprendre le Dalaï-Lama, “il serait peut-être plus utile de le considérer comme un docteur de l’âme.”


Pour faire une expérience encore plus profonde de la spiritualité bouddhiste, participez au Kalachakra 2017 avec le Dalaï Lama ou partez en pèlerinage sur les pas de Bouddha.

Photo de couverture: © Darko Silkman

Tags: , ,

2 Responses

  1. Fanny

    Merci Roxane pour cet article. Il semblerait que le Dalaï-lama soit de retour a la maison dés la semaine prochaine 😉

  2. maman de Célia

    Bravo Roxane,journaliste à l’international!whouAAAH

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top