Tout quitter pour changer de vie

Citation de Marta

Hier, l’équipe Omalaya a rencontré Marta et nous voulons vous faire découvrir son parcours extraordinaire. Marta est designer madrilène, jouissant d’un certain niveau de vie dans un milieu privilégié quand elle rencontre un moine bouddhiste à Madrid. Lui et son groupe ayant besoin d’un traducteur de l’espagnol à l’anglais, Marta se propose. marta

« A cette époque je ne me connaissais pas. Je ne savais pas comment fonctionnaient les émotions, l’esprit, le cerveau. Dans le monde occidental on ne prête pas assez attention à soi. »

Elle découvre alors le Dharma, la philosophie bouddhiste et se sent attirée par la vie intérieure qu’elle devine. Les moines lui conseillent de se rendre à Dharamasala pour approfondir ce qu’elle ne fait qu’appréhender.

Elle décide de quitter son boulot prestigieux, sa famille, ses amis, sa vie confortable pour répondre à cet appel, pour se lancer dans cette quête de sens.

En arrivant en Inde, elle étudie en parallèle le tibétain et la religion bouddhiste. Petit à petit, de programme d’étude en programme d’étude, Marta s’installe durablement dans la région, sans même s’en apercevoir.

« Dans cette philosophie j’ai l’impression de vivre quelque chose de bénéfique pour l’esprit, de vraiment utile »

Au bout d’un an à Dharamsala, sa famille, de tradition catholique, vient la voir en Inde et se rend mieux compte de son engagement. Ils sont rassurés par ce système de valeurs et par la vie monastique qui leur semble proche de ce qu’eux même peuvent vivre dans leur religion. Le message d’amour et de compassion est finalement commun aux deux sagesses.

Marta vit depuis 10 ans à Dharamsala et c’est en égrenant son chapelet tibétain qu’elle répond à nos questions. Si elle a tout laissé derrière elle en quittant l’Espagne, c’est pour avoir trouvé aujourd’hui un chemin spirituel dans lequel elle se sent épanouie et où elle a l’impression de mobiliser le meilleur en elle.

Dalai Lama

credit photo Tenzin Choejor

De designer occidentale, Marta est devenue…. la traductrice officielle du Dalaï Lama en espagnol. Elle nous livre le portrait d’un homme a l’attention extraordinaire, qui n’oublie jamais un visage ou un nom. Marta nous confie en riant, que le 14 ème Dalaï Lama, a parfois ce regard clairvoyant accompagné d’un sourire complice et espiègle qui veut dire ” hum, on ne s’est jamais rencontré dans cette vie, mais je te connais, je te reconnais d’une vie antérieure! “.

Tags: , , , ,

One Response

  1. Virginie

    C’est une très belle histoire et très courageux. C’est une chance de pouvoir être prêt du Dalaï Lama

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top