Tirupati, le lieu de pèlerinage le plus important de l’Inde

Tirupati temple

En Andhra Pradesh au sud de l’Inde, se trouve l’incroyable site de Tirupati. Ce lieu de pèlerinage est le deuxième lieu saint le plus visité au monde après le Vatican*, avec ses 50 000 visiteurs quotidiens, jusqu’à 100 000 pour les jours de fête.

le dieu Venkateswara

le dieu Venkateswara du temple de Tirupati

Les pèlerins en provenance de toute l’Inde affluent à Tirupati pour venir adorer le dieu Venkateswara, qui est un avatar du dieu Vishnou. Le temple serait antérieur à 300 ans avant Jésus Christ et les inscriptions en différentes langues sacrées (dont le sanscrit) qui ornent le sanctuaire témoignent de l’incroyable longévité du site.

Un processus codifié

Adorer le dieu Venkateswara n’est pas une affaire facile. Pour commencer, les vêtements traditionnels indiens sont requis pour entrer dans la zone du temple. Dhotis pour les messieurs, cette espèce de jupe qui s’enroule autour des hanches, et Kurta (pantalon, tunique longue et foulard) ou saris pour les dames. C’est donc un tourbillon de couleurs qui s’enroule autour de nous à Tirupati. Les dames surtout, sont vêtues de leurs plus beaux atours même si elles sont momentanément privées du jasmin qui parfume d’ordinaire leurs cheveux (à Tirupati les fleurs sont réservées aux offrandes religieuses). Une longue file d’attente est nécessaire pour parvenir jusqu’au temple, elle dure plusieurs heures, rythmée par les chants des pèlerins. Immersion au cœur de l’Inde garantie. On vous rassure il existe une file spéciale touristes. Si vous tenez néanmoins à emprunter la voie traditionnelle, on vous prévient, une conversion en bonne et due forme est exigée, avec témoin qui atteste de votre volonté à être là pour adorer le dieu Venkateswara et pas autre chose !
Le processus en vaut la peine: le temple recouvert d’or est éblouissant de richesse, de raffinement et nous plonge au cœur d’une civilisation incroyable. Les mines émerveillées des pèlerins qui viennent de contempler leur dieu sont touchantes et l’atmosphère de ferveur palpable.

Une chevelure en offrande

Hair

© tspriyaa

 En plus de ce monument historique et religieux qu’est le sanctuaire, le site de Tirupati mérite d’être vu pour les différentes institutions qui font traditionnellement parties du pèlerinage. Par exemple il est courant pour les pèlerins de se faire raser la tête et d’offrir leur chevelure en signe de dévotion ou en remerciement d’une prière exaucée.
Les gigantesques hangars de coiffures sont impressionnants et c’est une véritable industrie du cheveu qui se développe à partir de là. ( pour en savoir plus ).

Une pâtisserie divine

laddu, tirupati

©thehindu

La seconde grande activité en marge du temple, c’est bien sur la fabrique de Laddus , cette pâtisserie indienne qui fait partie intégrante du processus de purification et de pèlerinage. Le poids et la composition de la pâtisserie sont extrêmement codifiés, ayant été dictés par le dieu lui même. Il est d’usage de rapporter cette pâtisserie à tout son entourage en signe de bénédiction, et le Laddu, composé de fruit secs, de lait concentré etc. est devenu une institution qui permet de partager avec ses proches les grâces reçues pendant le pèlerinage.

Un trésor enfoui

Enfin une troisième activité nous impressionne : il s’agit du tri de l’or. Le temple de Tirupati n’est pas le plus riche de l’Inde pour rien.  De l’or, des bijoux, un véritable trésor dort dans les sous-sols du temple et est redistribué à la communauté religieuse en fonction des besoins.
Le poids des réserves d’or pur du temple dépasserait les 1 000 tonnes d’or pur, soit près du double des importations d’or en Inde pour 2013. Derrière des vitres on peut donc voir les petites mains qui séparent les fragments d’or des poussières et autres détritus qui jonchent le sol. Des pièces et billets de toutes nationalités témoignent de l’importance de ce lieu de pèlerinage et de la ferveur de tous les hindouistes du monde.

gold

Une sculpture en or massif, à l’intérieur du temple ©rediff.com

Voici un site indien qui vaut le détour et qui vous laissera une foule d’impressions, de couleurs, de langues, de merveilles dans la tête.


* Source : lefigaro.fr

Photo de couverture: ©a wandering mind

Tags: , ,

One Response

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top