Our Blog

Tag: Karma

Pris dans la roue du samsāra : comprendre le cycle des réincarnations by Roxane

25 April 2019

Dans la religion bouddhiste, il n’est que deux états d’existence dans lesquels nous pouvons nous trouver : le Saṃsāra ou le Nirvana. Le saṃsāra, c’est le cycle de la succession des naissances et des décès, la vie dans laquelle nous sommes pris tant que nous n’avons pas atteint l’Eveil. On y traverse des états d’existence successifs conditionnés par l’ignorance et le karma, où règnent la souffrance et la frustration. Pour être délivré du saṃsāra, il faut atteindre le Nirvana : mode d’emploi. Qu’est-ce que le Samsāra? Le mot saṃsāra est traduit du tibétain par “cercle vicieux” : il se caractérise par une suite de renaissances au sein de différents domaines d’existence. Explications. Les phénomènes de notre existence, impermanente et imprévisible, sont régis selon les êtres en fonction de leur karma antérieur. On perçoit le monde et ses apparences à travers une conscience ignorante et le conditionnement d’un karma passé. Ces apparences font alors l’objet de nos désirs, de nos passions, de nos aversions, de tout ce qui nous pousse à agir en produisant du nouveau karma. Selon la nature de notre karma, nous vivons une existence plus ou moins heureuse ; mais quoi qu’il en soit, le bonheur n’est jamais un état durable dans le saṃsāra, d’où son caractère insatisfaisant et la nécessité d’en sortir. On dit que le saṃsāra a pour essence la vacuité, pour apparence la méprise et pour attribut premier la souffrance. Le Nirvana quant à lui est un état que l’on atteint par l’Eveil et au cours duquel on perçoit la réalité telle qu’elle est. Il existe dix liens nous attachent à la roue de l’existence : L’illusion du moi Le doute L’attachement aux rites Le désir sensuel La méchanceté Le désir de l’existence matérielle Le désir de l’existence immatérielle L’orgueil L’inquiétude L’ignorance Tant que dans notre esprit les passions et l’ignorance n’ont pas été dissipées, nous, êtres animés illusionnés, ne pouvons échapper à la succession des naissances et des décès. La réincarnation : comment ca commence & comment ca fini ? Le saṃsāra est le réservoir d’un nombre infini d’êtres animés : en tant que tel, il n’a ni commencement ni fin. Cependant, en tant que condition d’existence individuelle, il s’achève définitivement lors de la cessation des passions et de leurs causes dans notre esprit. C’est alors l’atteinte de la délivrance, de la libération de l’esprit : c’est le nirvana. Les six destinées Dans le saṃsāra, six conditions d’existence appelées « destinées » sont possibles. Les […]

Lire plus

LES 12 LOIS DU KARMA by Stéphanie

07 December 2017

Karma est un terme sanskrit qui signifie « action ». Dans l’univers, le karma fonctionne tel la loi de Newton qui affirme qu’« À chaque action il y a une réaction égale et opposée ». À chaque mouvement produit par la pensée, la parole ou l’action, nous créons une force qui va agir en réaction à notre comportement. Gandhi l’explique par cette phrase simple et très sage : « L’homme est le produit de ses pensées. Il devient ce qu’il pense. » Ainsi, la loi du karma rend conscient la responsabilité que nous avons face à notre propre liberté d’action. En agissant en conscience, nous créons une énergie positive qui se répercutera dans le futur et autour de nous.   Voici les 12 lois du karma : 1. La Grande Loi : « Nous récoltons ce que nous semons. » Elle est la loi de cause à effet. Toutes nos actions, bonnes ou mauvaises, ont des répercussions. Ainsi, ce que l’on émet dans l’univers nous revient : si l’on désire l’amour, le bonheur, l’amitié, il nous faut agir en amont. L’énergie que l’on investit a un impact dans le monde. Le karma est le juge de nos actes qui nous aide à réfléchir sur nos souffrances, à en trouver la source et à s’en détacher. 2. La loi de la Création : « Nous participons à la réalisation de nos souhaits. » La vie exige notre participation. Nous ne faisons qu’un avec l’Univers, nous sommes partie de ce tout qu’est la nature ; nos vies se reproduisent comme les autres cycles naturels. Aussi, ce qui nous entoure fait partie de nous, et les éléments extérieurs sont le reflet de notre intériorité. En tant que maîtres de notre évolution, nous pouvons créer ce que nous désirons dans notre vie. 3. La loi de l’Humilité : « Acceptons les choses telles qu’elles sont car les refuser ne changera rien. » Ce que nous refusons continuera de nous rattraper. Il nous faut d’abord accepter le présent pour changer l’avenir. Se concentrer sur le négatif d’une situation n’apporte aucun résultat bénéfique ; en changeant de point de vue on crée l’avenir. 4. Le loi de la Croissance: « Notre propre épanouissement est à placer avant toute chose. » Pour évoluer et nous élever spirituellement, ce ne sont pas les gens, les lieux ou les choses qui nous entourent qui doivent changer, mais nous-même. Notre […]

Lire plus

Ce que m’ont appris les enseignements du 14ème Dalaï Lama by Roxane

enseignements dalai lama

14 June 2016

Tandis qu’il voyage autour du monde, Sa Sainteté le 14ème Dalaï Lama rentre parfois chez lui, à McLeod Ganj, afin de se reposer et de prodiguer ses enseignements aux tibétains ainsi qu’aux touristes présents. Ces enseignements sont le plus souvent donnés dans le temple Tsoagla-Khang que l’on appelle aussi « le temple du Dalaï-Lama », ou encore au Tibetan Children Village, école tibétaine qui accueille de nombreux réfugiés tibétains orphelins. En tant que membre de l’équipe Omalaya, j’ai la chance de résider à proximité du lieu de vie du Dalaï Lama et de pouvoir assister aux enseignements publics qu’il délivre. Ce personnage célèbre et controversé est évoqué à travers de nombreux qualificatifs, dont les plus courants sont le Saint Homme, l’Océan de Sagesse ou encore le Défenseur Compatissant de la Foi. Mais qu’est-ce que Sa Sainteté apprend réellement aux gens qui viennent l’écouter ? Avec des mots simples, il semble parvenir à mettre en lumière ce qui réside déjà en chacun de nous et qui avait besoin d’être éclairé. Toutefois, il est préférable de s’être initié à la méditation et de s’être renseigné sur les principes fondamentaux du bouddhisme pour pleinement comprendre et profiter de ses enseignements. Ce que le Dalaï Lama m’a appris Avant toute chose, sourions. “Si l’on veut plus de sourires dans la vie, on doit créer les conditions pour qu’ils apparaissent.” nous dit Sa Sainteté. Souriez et vous quelqu’un vous couvrira à son tour de soleil. Le Dalaï Lama semble ne jamais cesser de sourire. Il suffit de le regarder pour se dire « je voudrais tout apprendre de lui, il a l’air si heureux ! ». Pratiquons le Dharma Pour cela, la pratique de la méditation Vipassana est d’une grande aide. Dans la tradition bouddhiste, le Dharma désigne l’enseignement du Bouddha par lequel l’Eveil peut être atteint. Autrement dit, le Dharma est le chemin intérieur que l’on doit suivre afin d’avoir un esprit paisible, ouvert et généreux, un esprit droit et contrôlé. La pratique du Dharma permet d’être vrai, fidèle, honnête, humble. Elle nous apprend à aider et à respecter les autres et à se sacrifier pour eux. Ne cherchons pas à accumuler des possessions ou à atteindre coute que coute un meilleur statut social. Cela ne nous apportera ni confiance ni paix. Discipliner son esprit, renoncer au superflu, vivre en harmonie avec les autres et avec soi-même assurera notre bonheur. Nous ne devons plus tenter de trouver refuge en l’autre, en nos […]

Lire plus

En quête de bien-être : le véritable sens du Karma by Flora

karma

01 March 2016

Le karma, voilà un mot dont on croit saisir le sens sans pouvoir véritablement l’exprimer, et encore moins l’expérimenter. En Occident, certains d’entre vous le voient comme une destinée qui serait influencée par nos actions, d’autres comme un système de bons points qui nous permettrait d’accéder à une existence plus confortable dans une autre vie. Mais qu’en est-il réellement ? Quelle est la signification bouddhiste du Karma ? Explications : L’origine Le mot Karma en Sanskrit signifie faire. Par définition le Karma est donc un acte, un agissement. Mais ce qui va faire que l’on va parler de Karma plutôt que d’action est l’intention que l’on va mettre dans l’acte. Le karma donne le choix de l’agissement, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise action pour cette loi de la nature. « Si vous voulez savoir ce que vous étiez dans les vies antérieures, regardez ce que vous êtes actuellement ; si vous voulez savoir ce que vous deviendrez dans les vies futures, regardez ce que vous faites maintenant » Proverbe Tibétain Une loi universelle Que l’on le veuille ou non, que l’on y croit ou non, que l’on y pense ou non, toute loi universelle fonctionne indépendamment de notre volonté. Bien qu’il ne s’agisse ici que d’une théorie sur un plan spirituel, vous avez certainement observé, dans votre propre vie, la loi de cause à effet : Si vous jetez une pierre dans les eaux calmes d’un lac, vous constaterez les ondulations de l’eau, plus ou moins rapides et diffuses en fonction de la taille du caillou que vous avez lancé, mais aussi de l’intensité que vous avez mis dans votre geste. Cet acte a des répercussions que vous apercevez en surface, mais aussi plus profondément même si vous ne pouvez pas le voir : vous avez sans aucun doute fait peur à tous les petits poissons qui passaient par là. Comment fonctionne le Karma Selon les croyances bouddhistes, il existe trois types de Karma : Le karma qui donne des résultats dans cette même vie le karma qui donne des résultats dans la future existence le karma qui atteint d’autres réincarnations jusqu’à la sortie du cycle des naissances (atteinte de l’éveil) Cependant, tous nos actes ne produisent pas forcément de Karma. Ce qu’il y a de plus important à comprendre ici, c’est que sans l’intention de faire le bien ou le mal, la loi n’agit pas. C’est donc bien […]

Lire plus

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top