Our Blog

Tag: enseignements

S’inspirer pour s’éveiller : 30 citations de Bouddha by Flora

bouddha zen

12 February 2016

De par sa grande sagesse, Bouddha, qui signifie “l’éveillé”, a exprimé et transmis ses révélations comme de véritables enseignements. Sous la forme de trente citations, imprégnez-vous de son savoir et appliquez-le dans votre quotidien et ce, dans le but unique de trouver la paix pour vous-même et vos proches : 1. Il n’existe rien de constant si ce n’est le changement. 2. J’appelle sage celui qui, tout innocent qu’il est, supporte les injures et les coups avec une patience égale à sa force. 3. Rester en colère, c’est comme saisir un charbon ardent avec l’intention de le jeter sur quelqu’un ; c’est vous qui vous brûlez. 4. La patience est la plus grande des prières. 5.  6. Celui qui est le maître de lui même est plus grand que celui qui est le maître du monde. 7. Jamais la haine ne cesse par la haine ; c’est la bienveillance qui réconcilie. 8. Si tu ne trouves pas d’ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête ou un éléphant dans la forêt 9. Doutez de tout et surtout de ce que je vais vous dire. 10. 11. C’est une perle rare en ce monde que d’avoir un coeur sans désir. 12. Faciles à voir sont les fautes d’autrui ; celles du soi sont difficiles à voir. 13. Celui qui, après avoir été négligent, devient vigilant, illumine la terre comme la lune émergeant des nuées. 14. L’esprit est difficile à maîtriser et instable. Il court où il veut. Il est bon de le dominer. L’esprit dompté assure le bonheur. 15. Pureté et impureté sont personnelles, nul ne peut purifier autrui. 16.  17. Ayez de la compassion pour tous les êtres, riches et pauvres ; chacun a sa souffrance. Certains souffrent trop, d’autres trop peu. Mettez-vous à la place des autres. Si vous y arrivez, vous ne serez plus capable de faire du mal à autrui. 18. La vie n’est pas un problème à résoudre, mais une vérité à expérimenter. 19. Vous ne serez pas puni pour votre colère, vous serez puni par votre colère. 20. Il ne faut pas se fier aux choses qui ne peuvent pas arriver, car c’est justement celles-là qui arrivent. 21. Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même. 22. Si le problème a une solution il ne sert à rien de s’inquiéter, mais […]

Lire plus

Le Dalaï-Lama sera à Strasbourg en septembre 2016 by Flora

dalai lama chat

25 January 2016

Officielle depuis peu, la venue du Dalaï-lama est attendue pour un weekend d’enseignements à Strasbourg. Malgré une santé fragile, le leader spirituel du bouddhisme ne cesse de montrer au monde sa vision de la paix et se rend pour la troisième fois en Alsace.  Sa Sainteté le quatorzième Dalaï-Lama profitera de ce séjour pour une rencontre organisée par la municipalité de Strasbourg au au palais de la musique et des congrès, le vendredi 16 septembre soit deux jours avant son enseignement au Zénith , afin d’aborder le thème de la tolérance et de l’Europe. Programme Depuis Bruxelles, le représentant du Dalaï-Lama auprès de l’Union Européenne, Kelsang Gyaltsen, a annoncé sa venue au Zénith de Strasbourg du 17 au 18 septembre. L’événement est organisé par la fédération du bouddhisme tibétain. Le dernier déplacement de sa sainteté le quatorzième Dalaï Lama à Strasbourg date de 2011. Samedi 17 Septembre 2016 : Enseignements sur le texte de Nagarjuna, moine, philosophe bouddhiste indien au IIème siècle et fondateur de l’école Madhyamaka : “Le commentaire de l’Esprit d’Eveil” Toute la journée de 9h à 11h30 puis de 13h30 à 15h30 Dimanche 18 Septembre 2016 avec la présence de sa Sainteté :  Initiation  de Tchenrezig, le Bouddha de la compassion pour développer l’esprit  d’éveil  et l’altruisme. De 9h30 à 11h30  Conférence sur le thème : “Pour une éthique au-delà des religions” De 13h30 à 15h30 Plus d’informations sont à venir sur le site officiel de la venue de sa Sainteté : dalailama-strasbourg2016.fr. Les inscriptions y seront ouvertes prochainement. NB : Nous ne faisons que relayer une information, nous ne sommes pas en mesure de vous avertir lors de l’ouverture des inscriptions. Merci de vous inscrire à la lettre d’information directement au près de l’association Mandalas-Strasbourg 2016. Vous souhaitez bénéficier des enseignements du Dalaï-Lama ? Réservez vite votre séjour pour accéder au privilège de recevoir le Kalachakra en 2017. 

Lire plus

Milarepa, le sorcier devenu un être éveillé by Cyril

Milarepa

14 January 2016

Milarepa est un sage tibétain ayant vécu il y a près d’un millénaire. Il est vénéré par les bouddhistes tibétains, en particulier dans la tradition Kagyüpa. Il a traversé l’Histoire pour avoir réussi à atteindre l’éveil durant le temps d’une vie tout en ayant été responsable de nombreux malheurs durant cette même vie. Focus sur un personnage qui prouve qu’il n’est jamais trop tard pour changer. Comment tout commence Mila Thöpaga est né vers le milieu du XIème siècle dans l’est du Tibet et quitte son corps au début du XIIème siècle. A l’âge de sept ans, son père meurt laissant Mila seul avec sa mère et sa sœur. Son oncle et sa tante s’occupent d’eux et récupèrent les biens du père de Mila jusqu’à sa majorité. Malheureusement, ils maltraitent Mila et sa mère et les dépossèdent de tous leurs biens. Une fois la majorité de Mila atteinte, ses oncles refusent de lui rendre ce qui lui revient. Sa mère, éprise de vengeance, lui demande de partir apprendre la sorcellerie pour revenir les venger. Elle lui promet de se suicider s’il ne revient pas assez vite ou avec suffisamment de pouvoirs pour venger l’affront qui leur a été fait. Il part alors à la rencontre d’un chaman de la tradition Bön, la croyance tibétaine répandue avant le bouddhisme, réputé pour sa maitrise de la magie noire. Mila et la magie noire Au début, le chaman refuse de lui enseigner de vraies pratiques, mais après avoir envoyé un de ses disciples vérifier les propos de Mila, il décide de lui transmettre de vrais enseignements. Fort de ces enseignements, Mila rentre dans son village natal utiliser ses nouveaux pouvoirs. Il fait s’effondrer la maison de son oncle tuant trente-cinq personnes, mais épargnant son oncle et sa tante. Puis, dans un très violent orage, il ravage les récoltes et tue le bétail de tous les gens lui voulant du mal. Après cette vengeance destructrice, Mila perd le goût de la vie. Ayant causé trop de malheurs, il ressent le besoin de se rattraper. Il retourne chez le chaman qui lui avait tout appris. Ce dernier est plongé dans le même état que lui, réalisant que tous les pouvoirs qu’il a transmis ont causé le mal et la destruction. Il conseille à Mila d’aller voir un sage qui sera capable de le délivrer de ce karma négatif accumulé par la transmission du véritable enseignement, […]

Lire plus

Les Lam Rim ou comment atteindre l’éveil par la méditation by Cyril

Mantras sacres

01 December 2015

Il n’y a pas longtemps nous vous parlions des Kagyu Monlam, ces prières destinées à atteindre l’Eveil. A présent nous vous faisons découvrir les Lam Rim, textes bouddhistes également destinés à atteindre l’Eveil, mais par la méditation cette fois. Histoire des textes Littéralement les « étapes du chemin », les Lam Rim sont des textes bouddhistes qui présentent les différentes étapes du chemin final pour atteindre l’illumination, tel que le Bouddha l’atteignit, voilà 2600 ans. Ces textes représentent l’essentiel des enseignements bouddhistes tibétains. Ils furent rédigés par le sage Atisha. Le Bouddhisme fut introduit au Tibet au VIIIème s après J.C par Padmasambhava et Shantarakshita mais ne se propagea pas tout de suite. Le roi tibétain Lang Darma, de croyance Bön, organisa une purge contre les bouddhistes. Invité par un sage tibétain, Atisha eut la mission de rédiger un texte, le Dharma, ayant pour vocation de pouvoir être compris et suivis par tous les bouddhistes et également de leur permettre de pratiquer les sutras et les tantras de manière collective. Les Lam Rim aujourd’hui Ces enseignements, doivent pouvoir être mis en pratique durant une séance de méditation. Ils permettent d’atteindre la liberté en se dégageant de toute souffrance. Il existe 21 méditations Lam Rim. Ils furent également rédigés pour permettre aux tibétains d’assimiler les enseignements bouddhistes sans erreurs ou contradictions. A la fin du mois de décembre 2015, sa Sainteté le Dalaï-Lama poursuivra ces enseignements à Bylakuppe, en Inde du Sud. Pour se rendre dans cette zone, les citoyens étrangers et les tibétains ne détenant pas le permis RC doivent se munir d’un Protected Area Permit (PAP). De manière générale, ce laissez-passer est nécessaire pour se rendre dans n’importe laquelle des colonies tibétaines présentes en Inde. Si vous souhaitez suivre ces enseignements et méditer en présence du Dalaï-Lama, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Lire plus

Kagyu Monlam : ces prières garantes de l’Eveil universel by Cyril

Kagyu Monlam

26 November 2015

Les Kagyu Monlam sont une série de prières bouddhistes, issues de la tradition Kagyu, monlam étant un terme qui désigne le chemin vers l’inspiration. C’est un des événements les plus importants du calendrier bouddhiste. L’histoire Tous les ans depuis 1996, ces prières ont lieu dans la ville de Bodhgaya au mois de Janvier ou de Février. Cette ville n’a pas été choisi au hasard, c’est ici que le Bouddha a achevé de parcourir le chemin conduisant à l’illumination. Les premières Kagyu Monlam remontent à 500 ans au Tibet. Malgré que les récitants proviennent de nombreux pays, toutes les prières sont récitées en tibétain car cette langue est celle qui se rapproche le plus du sanskrit, langue du dharma. De plus, un certain nombre de prières récitées à cette occasion ont été écrites par des maîtres tibétains. La signification Le fait de réciter ces prières en ces lieux chargés d’histoire, rend la cérémonie bien plus puissante et efficace. Par ailleurs, réciter ces prières en groupe intensifie la puissance des incantations. Il est plus utile et puissant de réciter cette prière à Bodhgaya une fois tous ensemble, que de la réciter un million de fois seul. De toutes les prières récitées durant ces cérémonies, la plus connue est la « prière du souhait de Samantabhadra. Cette prière a une vocation altruiste, en souhaitant que tous les êtres récitant la prière atteignent l’Eveil pour ensuite pouvoir conduire tous les êtres vers ce stade. Ces prières sont récitées par le 17ème Gyalwa Karmapa. Ce dernier est le guide spirituel du courant bouddhiste Kagyupa. Cette lignée a vu le jour au début du 12ème s. Elle est une des quatre principales écoles bouddhistes. Ce courant est souvent appelé « lignée de la tradition orale » car ses enseignements reposent majoritairement sur des traditions orales. Il est très important pour les Kagyupa, de pratiquer seul les enseignements en vue d’atteindre l’éveil. La transmission se fait par un système de réincarnation de génération en génération. Ces prières sont ouvertes à tous et à toutes. Si vous souhaitez venir vous imprégner de l’énergie particulière qui se dégagent de ces prières, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici. Les 33ème Kagyu Monlam se tiendront du 16 au 22 Février 2016, et les 34ème Kagyu Monlam se tiendront du 5 au 12 Janvier 2017.

Lire plus

Sri Aurobindo by Cyril

Sri Aurobindo

21 October 2015

Sri Aurobindo, né Aurobindo Ghose, voit le jour en 1872. Après de brillantes études en lettres à Cambridge, il revient dans son pays et commence à étudier la culture indienne et le sanskrit. Il est emprisonné pour avoir écrit des articles critiquant les lois britanniques dans la colonie. Très tôt, il fait preuve d’une grande clairvoyance déclarant ainsi que l’ennemi principal de l’homme ne réside pas dans une force extérieure à lui mais bien intérieure qui se manifeste par la peur, l’hypocrisie et le sentimentalisme à court terme. Sa vie prend un tournant lorsqu’il rencontre Lele Maharaj, professeur de méditation et qu’à la grande surprise de ce dernier il parvient à atteindre le nirvana en 3 jours. Après son emprisonnement, il part vivre à Pondichéry, alors enclave française, pour fuir les anglais. Dorénavant, son implication dans la vie politique ne sera que spirituelle. Son influence n’en sera que plus grande. C’est à ce moment de son existence qu’il développe la méthode d’entrainement spirituel qu’il nomme le Yoga Intégral. Selon lui, « le yoga est la vie » et ses pratiquants peuvent s’échapper de l’existence commune et dépourvue de sens. Il crée ce yoga pour chercher le changement total et intégral de la conscience et de la nature. A ses yeux, il est trop difficile pour l’Homme d’atteindre par lui-même la conscience supérieure ; son mental l’empêche d’y parvenir. C’est pourquoi son yoga marie techniques de méditation, travail sur le corps et exercices de respiration. Interrogé sur la différence entre son yoga et les autres formes classiques, il répond simplement «  mon yoga commence là où les autres finissent ». Sri Aurobindo est totalement en accord avec la théorie de l’évolution de Darwin. Il va même plus loin en suggérant que l’homme n’est peut-être qu’un maillon conduisant à une espèce encore plus évoluée. Cette dernière serait pourvue d’une conscience non accessible aux humains. Toutefois, il marque une rupture dans la pensée courante ; contrairement à toutes les espèces qui nous ont précédé, nous pourrions envisager et concevoir l’espèce suivante. Alors que la 1ère guerre mondiale éclate, il rencontre Mirra Alfassa rapidement appelée la « Mère ». Cette française passionnée par les mathématiques, les arts occultes et les arts de manière générale, est sensible à l’idée d’une conscience supérieure. Ainsi, elle voit tout de suite en Sri Aurobindo un guide chargé d’une mission. Selon lui, une synthèse entre l’Orient à la recherche constante d’une perfection spirituelle, […]

Lire plus

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top