RÊVER EN YOGA, LA PRATIQUE DU YOGA NIDRA

Le Yoga Nidra est une branche du yoga mise au point par Swami Satyananda dans les années 50, à partir de divers rituels très anciens actualisés pour son époque. Découvrons ensemble cette pratique de la méditation qui fait appel au rêve et  au travail de l’inconscient comme outil thérapeutique pour mieux vivre chaque jour.

Qu’est-ce que le Yoga Nidra ?

C’est une méditation qui permet une relaxation très profonde de toutes les couches de l’être, autant physique que mentale et émotionnelle. Elle est de plus en plus appréciée dans nos sociétés contemporaines, car elle apporte immédiatement de nombreux bienfaits, est très accessible et facile à mettre en place.

Cette pratique apporte une solution aux maux de notre époque et permet de reprendre la maîtrise sur nos troubles : elle supprime les tensions musculaires, apaise le stress, permet un profond ressourcement. Elle est réputée pour améliorer considérablement la qualité du sommeil. En effet, vingt minutes de yoga nidra équivaudrait à une heure de sommeil profond !

Le Yoga Nidra est un travail sur notre inconscient. Il est l’expérimentation consciente de l’état entre rêve et sommeil profond, sorte de « sommeil lucide ». Alliant concentration et contemplation, la sophrologie et l’auto-hypnose entre autres s’en sont beaucoup inspirées.

En quoi consiste une séance de Yoga Nidra ?

La séance se passe allongé sur le dos, yeux fermés. Elle commence par l’émission d’une intention, « sankalpa », qui prend la forme d’une courte phrase que l’on va ancrer dans notre subconscient durant la séance. Cette résolution personnelle est déterminante, car elle matérialise un souhait de transformation, dans le but de se rapprocher de ses aspirations personnelles.

La voix de l’instructeur guide ensuite les participants vers une relaxation physique. Il les invite à prendre conscience de leurs corps, de leur respiration, des perceptions qu’ils ont de l’environnement, des sensations qu’ils ressentent. Cette détente va peu à peu se transmettre au plan émotionnel.

A ce stade, l’esprit est maintenu éveillé dans un corps endormi. La voix guide l’esprit dans une méditation simple et ouverte, sensible.

01 ret

Lorsque la fin approche, la conscience est ramenée dans ses perceptions physiques, et la voix nous invite à repenser au souhait émis en début de séance, afin de diriger l’énergie vers lui.

Que se passe-t-il durant la séance ?

Lors de la pratique du Yoga Nidra, le métabolisme est ralenti. L’esprit pénètre dans un niveau de conscience alpha, état modifié, intermédiaire entre méditation et contemplation, durant lequel on fait abstraction du corps physique.

Dans cet état, des sensations à forte charge émotionnelle sont ramenées à la surface, éprouvées dans toute leur intensité, puis congédiées. L’esprit se détache de ces pensées négatives, affaiblit leur énergie destructrice. Le pratiquant agit ainsi volontairement sur son inconscient, opère un nettoyage psychique puissant.

Le but de la pratique est d’atteindre le « sommeil yogique », ce sommeil conscient proche de « samadhi », état de supraconscience et de complète félicité.

02 ret

Mon expérience du Yoga Nidra

Toute la difficulté de cette pratique réside dans le fait de continuer à suivre la voix, à ne pas tomber dans le sommeil. Là est la clé d’une séance de Yoga Nidra réussie et bénéfique. Et cela n’est pas du tout aisé !

        A la première séance lors d’un festival de yoga, la fatigue de la journée a eu raison de moi avant même d’entrer dans la méditation. Aux premiers mots prononcés, je me suis endormie, puis réveillée après tout le monde comme si trois minutes seulement s’étaient écoulées.

J’arrivais à la deuxième séance avec la ferme volonté de me maintenir éveillée pour découvrir cette pratique bien mystérieuse. Je ne fus pas déçue.

Sa parole nous amène à imaginer, à visualisernos propres images. On pénètre dans un voyage, une ballade à l’intérieur de notre propre espace mental. C’est une expérience très personnelle où l’on met en action sa faculté de création, mais sans détacher le vécu de la pensée. Sa voix devient notre voix, et l’on éprouve les espaces que l’on crée. Notre perception existe uniquement par sa voix, telle la traversée d’un paysage flouté où seul se dessine le chemin sur lequel on avance, se poursuivant à l’infini.

J’émerge par ses mots marquant la fin du voyage. A nouveau le temps m’a semblé très court. Lorsque je me relève, je ne me rappelle de rien. Pourtant, quelque chose d’indéfinissable a eu lieu.
L’événement a modifié mon être dans sa structure, a engrammé sa trace de telle sorte que je ne puisse plus la distinguer. La séance se termine, on en ressort sans difficulté, je suis en pleine forme.

        On peut observer les bienfaits du Yoga Nidra dès la première séance. Le pratiquer régulièrement n’en est que plus bénéfique, modifie les schèmes inconscients en profondeur et apporte légèreté et clairvoyance.

Le seul danger est qu’il soit tellement régénérant que l’on finisse encore debout, plein d’énergie, lorsque tout le monde dort !


Retrouvez les voyages que nous organisons sur notre site

Tags: , , , , , , , ,

One Response

  1. christine poirier

    Bonjour Stéphanie je suis admirative de ton récit car j’avoue avoir du mal avec le yoga nidra; d’abord je ne m’endors pas et puis j’ai du mal a décrocher du réel; mais je ne désespère pas d’y arriver. merci pour le beau déroulé de cette séance
    a bientot
    christine

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top