Qui sont les Dalaï-Lamas ? Focus sur la plus importante lignée de chefs spirituels

dalai lama chat

dalai lama

 

Aujourd’hui le Dalaï Lama est devenu l’une des personnalités les plus connues de nos sociétés modernes. Son sourire communicatif, sa sagesse et ses yeux rieurs ont fait plusieurs fois le tour du monde, Sa Sainteté a rencontré la plupart des grands dirigeants et guidé de nombreuses âmes, bouddhistes ou non.

 

Mais saviez-vous que le titre Dalaï Lama est dérivé du langage mongol ? Y-a-t-il eu des Dalaï Lama avant même que la fonction ne soit inventée ? Quel est son rôle concrètement ? Comment est-il choisi ? Qui fût le premier d’entre eux ?

Ces quelques recherches sur l’origine du mot Dalaï Lama permettront d’éclaircir le concept de Chef spirituel et temporel du Tibet.

La tradition du Yon Mchod : la condition de l’existence du statut de Dalaï Lama

illustration Yon Mchod relation« Yon Mchod » : relation traditionnelle de maîtres à chapelains instaurée par l’école religieuse des Sakyapa. Le dignitaire religieux est considéré comme le maître spirituel qui délivre enseignements et initiations au monarque tandis que ce dernier doit assurer la protection et l’affluence de dons pour le bien être de la doctrine.

C’est le modèle tibétain idéal de relation avec les souverains étrangers. Même si ce lien perdura de manière équilibrée pendant quelques siècles, les valeurs et principes s’effritèrent laissant place à une relation de plus en plus inégale au profit des souverains.

 

Le terme « Dalaï Lama » : un « océan de sagesse » inventé par les mongols

Altan Khan l’empereur mongol donna alors au troisième abbé de Drépoung, monastère Guélougpa, le titre de Dalaï Lama « Maître vaste comme l’océan » en 1578.

♦ Lama signifiant la désignation d’un être supérieur en tibétain.
♦ Dalaï faisant référence au mot mongol « dalai » qui signifie grande étendue d’eau traditionnellement traduit par « océan ».

Attention, ça se complique ! Le premier Dalaï Lama ne serait en fait pas le premier… Explications : Les deux premiers abbés sont donc considérés comme les Dalaï Lama originaux, même si le titre n’existait pas encore au moment de l’exercice de leurs fonctions. Le premier Dalaï Lama officiellement nommé est donc en réalité le troisième de la lignée… vous suivez toujours ?

Comment devient-on Dalaï Lama : réincarnation et quête de l’élu

Avez-vous entendu parler des tulkous ? Ce sont eux qui sont à l’origine des Dalaï Lama qui sont tous issus de cette lignée de personnalités religieuses hautement reconnues dans le bouddhisme tibétain.

Avez-vous entendu parler de l’école bouddhique des Gelug ? Tsongkhapa, le grand maître bouddhiste créa l’école bouddhiste des Gelug signifiant « La voie de la vertu », ce sont ces religieux qui ont la responsabilité d’identifier, de retrouver et d’enseigner à toutes les réincarnations des Dalaï Lama.

Comment les Gelug réussissent à retrouver le bon tulkou dans le cycle des réincarnations ?
Tout commence autour d’un lac, le Palden Lhamo, dont les énergies permettraient de créer des visions indiquant aux Gelugs où chercher le futur Dalaï Lama. Mais là encore il est difficile d’interpréter ces visions, l’actuel Dalaï Lama a été retrouvé grâce à l’indication d’une maison bleue.

lhamo-latso-from-dalai-lamas-throne-nedong

Pour les aider dans leur quête d’autres procédés complémentaires sont utilisés :

♦ Des écrits prédictifs sont laissés par le Dalaï Lama en fonction
♦ Un ensemble d’objets ayant appartenu au précédent Dalaï lama est présenté à toutes les potentielles réincarnations. L’enfant qui reconnait ceux ayant appartenu à son prédécesseur retiendra l’attention des Gelugs.
♦ Les proches du Dalaï Lama sont aussi présentés à l’enfant au milieu d’inconnus pour étudier ses réactions et voir s’il reconnait les membres de l’entourage du chef religieux précédent.

Pitt Rivers Museum

Le XIVem Dalaï Lama, au moment de son identification © Pitt Rivers Museum

Dalaï Lama : du pouvoir religieux au pouvoir temporel

C’est en 1642 que le chef mongol offrit à son maître spirituel, le cinquième Dalaï Lama, l’autorité temporelle sur le Tibet entier. Suivit la construction du Potala qui abrita le « Grand cinquième » Dalaï Lama, chef d’Etat puissant, écrivain prolifique et mystique. Une certaine stabilité avait été atteinte et le Tibet s’émancipait de plus en plus de l’empire mongol. Le Dalaï Lama conserva cette double casquette (religieuse et politique) jusqu’au début du XXème siècle.

Palais Potala Tibet

En 1992, le XIVème Dalaï Lama énonce les traits fondamentaux de la Constitution du gouvernement en exil et fait de la séparation du pouvoir temporel et du pouvoir spirituel une priorité. Il déclare qu’il n’acceptera aucun statut politique dans le gouvernement du futur Tibet.

Et c’est chose faite le 10 mars 2011 où il renonce au totalement et définitivement au pouvoir politique et aux fonctions de chef de gouvernement en faveur d’un Premier Ministre et d’un gouvernement élu démocratiquement.

Quid de l’avenir du Dalaï Lama ? Le 14ème sera-t-il le dernier ?

Le XIV Dalaï Lama aurait annoncé qu’il souhaiterait se réincarner en femme pour la suite car elles auraient « plus d’influence sur la société ». Le 15ème Dalaï Lama serait peut-être donc une Dalaï Lama ! Encore faudrait-il que le cycle des réincarnations continu sans être perturbé…

Dalai Lama libre de droitsPerturbé par quoi sachant que cela fait des siècles que les Gelugs identifient leur chef spirituel de cette façon ?

Par le gouvernement chinois qui déclare ouvertement “La réincarnation du Dalaï-lama doit être approuvée par le gouvernement central, et non par d’autres parties, y compris le Dalaï-lama lui-même. Sans l’approbation du gouvernement central, sa réincarnation est illégale.

Pas sûre que le lac de Palden Lhamo prédise des visions en accord avec les souhaits de la République Populaire de Chine. Histoire à suivre donc…


Si vous souhaitez vous aussi découvrir l’univers du Dalaï Lama, n’hésitez plus et jetez un coup d’œil sur notre séjour s’arrêtant à Dharamsala…

Tags: ,

Comments are closed.

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top