Les dix bonnes raisons de voyager

« Voyage voyage, plus loin que la nuit et le jour, voyage voyage, dans l´espace inouï de l´amour,
Voyage voyage, sur l´eau sacrée d´un fleuve indien…
»
chantait Desireless il y a 30 ans…

Oui mais pourquoi ? C’est bon aussi de rester chez soi dans son petit confort, son quotidien, ses habitudes, puis au fond, même la routine peut être attachante !
Et pourtant…
Fuir cette facilité et sauter dans un avion peut transformer durablement et jusqu’au fond de son être celui qui saute ce pas.

Le voyage embellit ce quotidien parfois monotone et apporte au voyageur un bonheur incommensurable par la déconstruction de soi, la découverte de la réalité de ce monde si vaste, la reconnexion au moment présent, la relativité de notre existence et de notre condition, l’enrichissement que procurent les expériences et les rencontres au fil des endroits visités, qui valent parfois plus que tout ce qu’on peut lire ou voir dans les livres, films et médias… Il fait ressentir l’impermanence et en même temps l’intensité des relations créées, l’excitation face à l’aventure de l’inconnu, le sentiment de liberté retrouvée et de se sentir enfin vivant, mais aussi tellement d’autres choses…

Les raisons de voyager sont infinies mais si le doute est encore présent en vous, voici la liste non exhaustive des principales raisons de voyager :

1. Bon pour la santé

C’est prouvé scientifiquement, voyager réduit les maladies du cœur et les troubles dépressifs, stimule la réflexion, fait perdre du poids et augmente la sérotonine.
Sortir du quotidien qui pèse parfois comme une enclume sur nos épaules, se sentir pousser des ailes pour se libérer de la routine, de la monotonie et des problèmes de la vie ridiculement minimes comparés à l’aventure que promet l’inconnu, se permettre une profonde reconnexion avec son être intérieur, tels sont les effets apportés par le voyage qui guérissent alors le corps et l’esprit. Notre esprit s’ouvre au monde, ce n’est pas pour rien qu’on dit souvent que « les voyages forment la jeunesse ». Voyager c’est l’école de la vie alors autant devenir son élève en accueillant, le cœur ouvert, tout ce que le voyage a à offrir ! « Voyage » rime souvent avec « visites », « découvertes », « saisir le moment présent » et « bonheur ». De plus, figurez-vous que très souvent, nous perdons du poids lors de nos voyages sans même nous en rendre compte. Perte de poids mais gain de sérotonine : l’hormone du bonheur !

2. Libère de l’ego

L’ego nous suit depuis notre tendre enfance. Parfois trop insistant, il nous éloigne de la vraie version de nous-même pour nous montrer une version faussée, plus beau, plus fort ou plus ambitieux que ce que nous sommes en réalité.
Le voyage, au contraire, nous ouvre de nouveaux horizons, il nous amène vers un cheminement intérieur tout en nous faisant découvrir le monde. L’orgueil disparaît pour laisser place à notre véritable identité. Loin de la civilisation et du confort du mode de vie occidental, l’humilité apparaît. Les rencontres avec les civilisations locales de villages méconnus du Népal ou du Ladakh, les méditations silencieuses de pleine conscience dans les temples et lieux sacrés, la pratique du yoga et la découverte de la spiritualité avec des guides experts locaux, et bien d’autres expériences authentiques permettent de se reconnecter avec son corps et son esprit. Le voyage nous offre une détox de l’ego si nous sommes prêts à l’accueillir, pour vivre ensuite plus humblement et authentiquement. Les voyages en groupe poussent à s’ouvrir aux autres et à oser communiquer en laissant de côté notre ego. On rencontre des personnalités inspirantes, partageant la même vision du voyage que nous et on revient souvent le cœur léger et transformé.

3. Déconnecte du virtuel, reconnecte au réel

Avec les médias et les nouvelles technologies, « La petite poucette » comme l’appelle notre ami Michel Serres, le monde ne nous a jamais paru aussi proche. Et pourtant, Facebook, Instagram, TF1, France 2 et autres réseaux numériques nous font vivre dans un autre monde : un monde miroir, une réalité virtuelle où tout est en accéléré, en condensé. « Nous sommes trop mécanisés et nous manquons d’humanité » disait justement Charlie Chaplin dans le célèbre discours du Dictateur. Les pistes sont brouillées comme un écran de fumée. Suis-je vraiment ce que je montre sur mon fil d’actualité ? La réalité est-elle vraiment ce que je vois à la télé ?
N’est-ce pas plus véritable et plus beau d’échanger, de ressentir, d’écouter, de comprendre, de goûter, de toucher ? Contempler le jeu du soleil sur l’eau devant un paysage inconnu, admirer la magnifique douceur de la lumière, le mouvement dansant de l’eau clair des rivières, les poissons qui peuplent les mers, les oiseaux qui peuplent le ciel, le scintillement des étoiles au-dessus des montagnes… c’est tout cela la vie, et non pas ce que nous offre nos « miroirs noirs » que sont tous nos écrans.
Devenir spectateur et non plus téléspectateur du monde permet de se reconnecter à son être intérieur, loin des médias, plus proche de soi, des autres, de la nature, et du monde.

4. Collectionne des souvenirs colorés et épicés

A la fin d’un voyage, on a toujours cette petite boule au ventre, entre tristesse de cette fin et joie d’avoir vécu de si beaux moments. C’est donc tout naturel de vouloir se souvenir de ces instants hors du temps par des souvenirs matériels comme des magnets, des mugs ou des objets locaux authentiques, mais surtout des souvenirs dans la tête et dans le cœur. Les souvenirs de voyages nous accompagnent toute notre vie, ils ont une histoire, sont liés à des rencontres, des lieux magiques, des activités hors du commun, des moments agréables… Alors semez et récoltez des sourires aux quatre coins du monde, gardez quelques photos, des récits, des dessins, des tickets de transports, des timbres ou des cartes postales dans un carnet de voyage, mais surtout des images plein la tête dont vous vous rappellerez dès que votre cœur aura besoin de rêve et d’évasion.

5. Vous inspire au fil des voyages

Lorsqu’on voyage, seul ou en groupe, c’est toujours des rencontres, des expériences et des récits inspirants qui viennent sur notre route. Que ce soit les locaux ou les autres voyageurs, chacun est porteur d’expériences et d’aventures qu’il a vécues. Soyons à l’écoute de leurs histoires pour nous-même alimenter notre imaginaires et nos récits. Les rencontres nous ouvrent à la différence et nous font en même temps réaliser que nous sommes un sur cette vaste planète qu’est la Terre. Alors n’hésitez pas à vous montrer curieux et ouvert aux autres. C’est souvent de là que naissent les plus belles rencontres et expériences. Les locaux ont parfois de belles aventures inoubliables à nous faire partager, des lieux hors des sentiers battus à nous faire découvrir. Pour ne citer qu’un exemple, les chamans ou êtres d’exception tibétains ne demandent jamais de « merci » après avoir partagé ce qu’ils ont à nous faire découvrir. Mais si nous partageons à notre tour ce qu’on a reçu pour devenir conteur et transmetteur d’énergies positives, nous leur faisons un cadeau encore plus beau.

6. Développe l’imaginaire

L’imaginaire est un moteur du voyage. C’est d’ailleurs parfois grâce à lui que nous nous décidons à prendre la route et il se nourrit alors de la magnifique réalité du monde qu’il découvre. On part pour fuir la banalité de la vie quotidienne, pour troquer ses rêves contre des souvenirs inoubliables, pour convertir ses envies d’ailleurs en nouvelles aventures à raconter. De la marche des randonneurs de l’Himalaya ou du désert du Rajasthan, jusqu’à la détente et au lâcher-prise sur les plages indonésiennes, les expériences de voyage boostent notre énergie, notre créativité, notre motivation et nous revenons souvent plein d’entrain pour se réengager dans notre quotidien plus si banal que ça !

7. Affranchit du diktat de la consommation

Qui ne s’est jamais retrouvé pris au dépourvu quant au poids de sa valise ou de son sac à dos en voyage au moment de faire le check-in à l’aéroport ? Ces quelques kilos en trop qui nous coûtent parfois très cher sont pourtant faciles à éviter lorsqu’on découvre et expérimente l’évidence, qu’on ne prend que l’essentiel en voyage, le minimum vital dont on a vraiment besoin, et qu’on s’affranchit alors du diktat de la consommation. Ramener quelques souvenirs et petits cadeaux des endroits visités peut toujours faire plaisir mais veillons à ne pas emmener toute notre garde-robe en voyage, en plus de la valise. C’est aussi notre esprit qui se trouvera allégé !

8. Vous délivre de vos peurs

Si on écoutait toutes nos peurs, nombre d’entre nous n’oserait même pas partir à l’aventure ! Et pourtant, faire le choix de ne pas les écouter peut nous apporter bien plus que de rester en sécurité chez soi dans sa zone de confort… Donc ne laissons pas nos peurs et nos fantasmes imaginaires contrôler notre vie car ce qui vaut réellement la peine d’être vécu, se trouve au-delà de la peur. Et c’est une fois qu’on a franchi cette frontière qu’on prend conscience qu’il n’y avait aucune raison d’avoir peur et que les barrières étaient uniquement dans notre esprit. Les expériences inoubliables qu’on en retire nous libèrent de nos peurs car on y associe alors ces nouvelles choses positives qu’on a eu la chance et le courage de vivre !

9. Développe votre intuition

Ce fameux sens psychique que nous avons évoqué dans un article précédent peut être profondément développé en voyage. D’ailleurs, bien des voyages, en plus d’être tournés vers l’extérieur, les paysages, la nature, les populations locales… sont aussi des voyages intérieurs qui nous emmènent un peu plus loin vers la connaissance de soi. La vie elle-même est un voyage qui nous invite à découvrir et exprimer notre potentiel pour se connecter à notre âme véritable. L’intuition nous guide vers ce qui nous convient et nous correspond le mieux. En voyage elle se trouve développée car, face à l’inconnu, nous sommes plus attentifs à cette petite voix dans notre tête. Alors laissez-la s’exprimer, écoutez-la, apprenez à lui faire confiance. De belles coïncidences surviendront grâce à elle.

10. Développe votre conscience éthique et écologique

Profitez de votre voyage pour être consciencieux, responsable et pratiquer un tourisme éthique et écologique. Le nombre de voyageurs internationaux a largement augmenté ces dernières années et on comprend pourquoi si on relit toutes les raisons citées précédemment ! De 700 millions en 2000, le nombre de touristes dans le monde a dépassé les 1,1 milliard en 2015 ! Mais cette augmentation a bien sûr des conséquences écologiques sur les consommations d’énergies, d’eau et autres ressources naturelles. Alors apprenez à avoir une attitude responsable, éthique et écologique en voyage en adoptant ces réflexes simples et en vous inspirant des valeurs traditionnelles communiquées par les populations locales :

  • Soyez patient et à l’écoute des autres, les codes du pays ne sont peut-être pas les mêmes et des malentendus peuvent vite se créer si vous n’y faites pas attention.
  • Essayez d’apprendre quelques mots de base de la langue locale : « Bonjour », « Madame », « Monsieur », « Merci », « Au revoir » …
  • Adaptez-vous aux coutumes vestimentaires notamment dans certains lieux de cultes où certains codes sont exigés.
  • Demandez la permission avant de prendre des personnes en photo et montrez-leur la photo, cela peut ensuite déboucher sur un échange sympathique !
  • Ne ramassez pas d’objets appartenant à la faune, la flore ou au patrimoine protégé du pays (ivoire, corail, pièce archéologique…).
  • Gérez vos détritus : pensez aux sacs poubelles et cendrier de poche en randonnée.
  • Privilégiez les modes de transport les moins polluants autant que possible : si vous avez le choix entre le train ou l’avion et que votre temps de voyage vous le permet, ce sera bien plus écologique et économique de prendre le train !
  • Evitez les consommations inutiles (gaspillage de la nourriture ou de l’eau dans les hôtels, les lessives…)
  • Préservez l’environnement, la Terre appartient à tous ne laissez pas de traces négatives sous vos pas (ne piétinez pas les zones fragiles, la végétation, n’écrivez pas vos noms sur les arbres ou les monuments…)
  • Ne nourrissez pas les animaux sauvages lorsque c’est interdit : par exemple les singes en Inde peuvent se montrer violents et voleurs.
  • Ne pêchez pas et ne chassez pas dans les zones interdites.
  • Privilégiez les petits artisans locaux aux grands magasins et aux boutiques d’aéroports.
  • Privilégiez des séjours organisés avec des guides locaux par des petites agences en contact avec la population locale.

Article écrit par Laurane.

Comments are closed.

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top