Our Blog

Articles de Tashi

Tashi

EFFECTUER UN PÈLERINAGE, MAIS POURQUOI? PAROLES DU DALAI LAMA by Tashi

08 February 2019

Le Dalaï Lama nous livre ici une réflexion profonde sur la valeur du pèlerinage, pratique essentielle dans toutes les religions à travers le monde, pratique personnelle nous reliant au sacré et au divin. Il nous apporte une ouverture portée par la bienveillance qu’il cultive et essaime envers tous les êtres. Il nous enseigne de sa vision transversale des religions les valeurs de respect et de partage, et nous montre que ce qui importe est l’engagement personnel et l’énergie qui se dégage des lieux sacrés. « Les pèlerinages sont partie prenante de la plupart des religions. Chaque être vivant s’engage dans cette loyale entreprise dans l’espoir de trouver la vertu et acquérir des mérites. Parmi les bouddhistes, il est répandu de visiter les lieux dans lesquels un maître spirituel a un jour médité. Sa présence passée rend le lieu béni, chargé, dans une sorte d’électricité qui l’enveloppe désormais. Les pèlerins se rendent sur ces lieux pour ressentir ces mystérieuses vibrations. Ils essayent ainsi de partager les visions du maître. Le long du chemin, ils s’engagent dans l’épreuve de n’attendre aucune récompense matérielle. Chacun de leurs pas, chacun de leurs mouvements est comblé par un sentiment d’évolution spirituelle. En tant que bouddhistes, nous pensons que le mérite s’accumule en prenant part à une activité qui porte une dimension religieuse ; la discipline et la foi permettent ainsi de développer une attitude juste. En adoptant un comportement bienveillant, toute visite de lieu sacré devient pèlerinage. Dans notre tradition, le Bouddha prédit que dans les temps à venir, les personnes intéressés par ses enseignements seraient instruites sur les lieux associés aux événements principaux de sa vie. Son but n’était pas d’assurer la reconnaissance de sa personne en tant que Bouddha, mais plutôt de favoriser le bien être de ses disciples. Nous sommes convaincus qu’exprimer le respect et l’admiration envers les qualités de Bouddha – en faisant des offrandes ou en entreprenant un pèlerinage – contribue à notre propre avancement spirituel. Le nomadisme poignant de la culture tibétaine se prête à la rigueur du pèlerinage. Notre terre elle-même est une source d’inspiration spirituelle, pas seulement par la profusion de ses temples et monastères, mais parce que l’on considère les caractéristiques physiques même de notre terre comme sacrées. Le Mont Kailash dans l’ouest du Tibet est particulièrement réputé pour cela. Les bouddhistes le vénèrent comme l’emplacement sacré de la déité de méditation Chakrasamvara. Pour les hindous, il est […]

Lire plus

Et pour vous, qu’est-ce que la paix? by Tashi

20 December 2017

Le 16 décembre 1989, Sa Sainteté le Dalaï Lama reçoit le Prix Nobel de la Paix, un moment clé, qui redonne espoir à des milliers de personnes, y compris la communauté Tibétaine en exil. C’était il y a 28 ans que Sa Sainteté s’est levé sur le podium de Stockholm pour recevoir ce prix et exprimer ses espoirs au monde pour un avenir meilleur. Profitons de cette occasion pour nous rappeler le message que non seulement lui, mais aussi beaucoup de grands dirigeants du monde ont souhaité nous transmettre à tous en ces temps de tourmente et d’incertitude. L’équipe d’Omalaya vous a concocté une vidéo vibrante rassemblant les personnalités les plus marquantes de l’histoire du monde qui ont œuvré pour la paix, vers un idéal commun de partage et d’entente entre les peuples.  

Lire plus

Les éclipses, un rapport énergétique à notre planète by Tashi

14 December 2017

Les éclipses solaire et lunaire sont toutes les deux des moments importants dans la vie d’un pratiquant bouddhiste. Des forces puissantes sont au travail à ces moments-là, et un pratiquant averti peut se saisir de cette opportunité pour développer davantage de bénéfices dans sa pratique sur le chemin du Dharma. Dans de nombreuses cultures à travers le monde, les éclipses sont perçues comme des événements astrologiques importants, souvent associées à des présages de mauvaise augure et de malchance. Certaines traditions croyaient que le soleil ou la lune allaient être dévorés par des dragons ou des planètes démoniaques (rahulas), et que cela aurait des effets négatifs sur toute vie sur terre. Ces croyances proviennent de la compréhension première selon laquelle les planètes, en particulier le soleil et la lune, ont des effets énergétiques sur tout être vivant.   Le microcosme de nos corps est intimement affecté par le mouvement macrocosmique des corps célestes. Cela est particulièrement démontré par la vision tantrique des énergies du soleil et de la lune gouvernant l’énergie à l’intérieur des canaux subtils énergétique droite et gauche de nos corps. De plus, le soleil et la lune émaneraient de nombreuses sortes d’énergies subtiles élémentaires qui participent à maintenir la vie sur terre. Lorsque cette radiation énergétique est interrompue, comme lors d’une éclipse, les effets peuvent être observés et ressentis. Ces énergies vitales sont soudainement interrompues. Le mot « éclipse » en grec en exprime bien le sens, il signifie « abandon » : dans ces moments, le soleil « abandonne » la terre. Là où il y avait la lumière pénétrant l’aura de la terre par les forces élémentaires du zodiaque, il n’y a soudainement plus qu’obscurité, séparée de la source de la vie. L’interruption de ces radiations solaires ou lunaires crée un stress général sur la planète et pour toute vie la peuplant. Il peut être observé par la montée de troubles tels que crises d’épilepsie ou maladies mentales, comportements étranges des animaux – à la fois sur terre et dans la mer, dans la manière dont les oiseaux deviennent silencieux, dans la modification de l’attraction gravitationnelle, dans l’apparition de tremblements de terre, éruptions volcaniques et autres phénomènes terrestres. Les facteurs de stress sont plus prégnants dans les lieux directement affectés par l’éclipse, là où elle est visible. Même si la perturbation énergétique va affecter l’ensemble de la planète, elle sera particulièrement puissante dans ces endroits. Selon la philosophie bouddhiste tibétaine, de nombreux êtres […]

Lire plus

Naissance d’une chamane, comment devient-on un canal entre le visible et l’invisible ? by Tashi

17 October 2017

Lhamo Tsewang raconte son histoire. Comment une femme gardienne de troupeau dans les hautes montagnes himalayenne devient chamane renommée ? Comment découvre t-on ses dons mystiques ? Comment les apprivoise t-on pour ne pas se laisser contrôler par les forces invisibles qui se manifestent à travers nous ? Comment apprendre à faire le bien et à soigner ceux dans le besoin ?  A travers l’histoire de Lhamo Tsewang, c’est l’histoire de centaines de femmes et d’hommes qui apprennent de manière plus ou moins brutales leurs capacités hors du commun. Partons à la rencontre de cette femme chamane dans la tradition tibétaine. « C’est l’Histoire de Tsewang Sherap, femme ordinaire au destin extraordinaire que j’ai choisi de vous raconter aujourd’hui. À travers son histoire, c’est celle du chamanisme tibétain que j’aimerai partager avec vous. Découvrir son don : un rite initiatique souvent inattendu L’histoire de Tsewang Sherap se déroule au Ladakh, région située sur la pointe nord de l’Inde offrant des paysages lunaires inégalés au climat désertique. Une rivière sacrée traverse cette région : l’Indus qui prend sa source au Mont Kailash au Tibet. L’Indus serpente majestueusement à travers les vallées de deux des plus grandes chaînes de montagnes du monde, traversant des lieux fortement chargés d’énergies spirituelles car consacrés durant des siècles par de nombreux saints bouddhistes, érudits, mystiques, gurus et pèlerins. Beaucoup de nomades tibétains ont trouvé refuge sur cette terre d’accueil dont la culture est très proche des traditions tibétaines. C’est dans une de ces familles que Tsewang Sherap est née et a grandi. Descendante d’une lignée de chamanes dont le don ne se transmettait qu’aux hommes, elle vécut une enfance paisible et grandit en tant que bergère au milieu de ses bêtes, perchée dans l’Himalaya. Un jour, à l’âge de 30 ans, alors qu’elle était seule aux pâturages avec son troupeau, elle entra soudainement en transe. Consciente d’appartenir à une lignée de chamanes, elle réalisa petit à petit qu’elle devait être la première femme de sa lignée à recevoir en héritage le pouvoir lui permettant de se connecter à une énergie puissante. Se former, apprendre avec humilité pour travailler “en équipe” avec l’autre monde sans se laisser contrôler Suivant la tradition, elle partit alors à la rencontre d’un Lama tibétain afin de trouver un refuge spirituel et recevoir l’initiation lui permettant de s’ouvrir à cette énergie singulière. En effet, pour que le chamane soit authentifié comme tel, […]

Lire plus

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top