Our Blog

April 2018

Les cinq sens psychiques : une connexion à l’âme du monde by Stéphanie

04 April 2018

Récemment nous avons parlé des cinq sens physiques, mais ne vous êtes-vous jamais demandé s’il existait d’autres sens dans la nature humaine ? Nous allons parler en effet d’un sujet bien plus méconnu aujourd’hui : les cinq sens psychiques. Et, toujours dans une approche spirituelle, comment les utiliser dans la méditation. Ou plutôt comment utiliser la méditation pour les développer. Nous disposons de cinq sens psychiques mais le psychisme humain étant infiniment grand, nous pouvons décliner ces sens en plusieurs sous-sens. L’imagination est en effet constitué de cinq sous-sens (la clairvoyance, la clairaudience, la clairaliance, la clairgustance et la clairsentience) et la conscience de six sous-sens (la conscience auditive, gustative, olfactive, tactile, visuelle et mentale). Les trois autres sens psychiques sont l’émotion, l’intuition et l’inspiration. Chacun de nous dispose de ces cinq sens psychiques mais nous ne savons pas toujours comment les interpréter et n’y accordons pas assez d’attention. Apprenons à les observer pour voir au-delà de ces simples coïncidences qui rythment parfois notre vie. Nous devons voir au-delà de la réalité physique et admettre la réalité psychique qui se présente également à nous. Une fois cette réalité admise, nous pourrons renforcer ces sens dans la pratique de la méditation. Comment ? En apprenant à recevoir ces sensations. Chacun dispose d’une zone précise que nous devons apprendre à écouter en méditant pour ainsi les développer. L’imagination, le chemin de tous les possibles Albert Einstein disait lui-même : « La logique vous mènera d’un point A à un point B. L’imagination vous emmènera où vous voulez. » Le sens psychique de l’imagination se décline lui-même en cinq « sous-sens » qui se rapportent en fait à nos sens physiques « imaginés ». ∴ La clairvoyance, sous-sens de l’imagination au niveau visuel. « On ne voit bien qu’avec le cœur l’essentiel est invisible pour les yeux » disait Antoine de Saint Exupéry. Et si cette phrase connue de tous était une approche de la clairvoyance ? Un lien avec le troisième œil en Inde ? La faculté de perception de nos pensées ? Le fait de voir au-delà de ce que notre sens de la vue, constitué « seulement » de nos deux yeux, peut nous offrir. Par la méditation, nous pouvons utiliser ce troisième œil, cette clairvoyance, pour voir des paysages relaxants, des objets, une bougie avec sa flamme qui ondule, des divinités, plonger dans nos souvenir ou encore imaginer un futur possible… Imaginez, lorsque vous méditez, une image, fixe de préférence. Installez-vous dans cette image, visualisez ses détails, […]

Lire plus

Kumbh Mela — Pélerinage rituel et festival de la démesure by Stéphanie

02 April 2018

Des dizaines de millions de pèlerins hindous réunis pour témoigner leur foi et s’immerger dans les eaux sacrées – bienvenue à la Kumbh Mela, le plus grand rassemblement humain au monde. Inscrit à la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, ce festival sacré a traversé les siècles pour devenir l’événement hors norme qu’il est aujourd’hui. « Tous les douze ans, l’Inde tout entière frémit ; les villages s’agitent, les monastères se vident, des grottes de l’Himalaya descendent des ermites nus barbouillés de cendres, de la côte de Malabar, du cap Comorin, du golfe du Bengale, des monts Vindhya, du désert du Thar convergent des charrettes de toutes sortes, des cortèges de moines, des bandes de chemineaux, des troupes de lépreux, des suites de rajahs, des coches bondés de femmes cachées par des rideaux blancs, des trains pleins de citadins, une foule prodigieuse assoiffée de sainteté : les pèlerins de la Kumbh-Mela. » — Mircea Eliade, L’Inde   Un rassemblement rituel Le début du pélerinage est marqué par l’arrivée de croyants par milliers, lors d’une grande procession cérémonielle nommée Peschwai. Ce grand défilé de marcheurs est accompagné de chevaux, chameaux ou éléphants et de chariots, voitures ou palanquins. Sous une pluie de pétales, les premiers sont les Naga Baba, les sages nus pour qui la nudité opère une séparation vis-à-vis du monde matériel, et que certains, les Naga Sanyasis ou saints nus, respectent même au coeur de l’hiver. Les Sadhus (ascète) de chaque Akhara (secte) descendent dans la rivière en se succédant dans un ordre codifié avant de laisser place aux autres croyants. S’immerger dans les eaux, c’est nettoyer ses péchés sur quatre-vingt huit générations passées. Après les ablutions, les pèlerins recouvrent leurs corps de cendres, reçoivent la bénédiction des Sadhus et participent au Darshan, la contemplation rituelle. Le festival représente aussi l’occasion de discussions religieuses, de chants sacrés et de moments de partage. Dates astrologiques, lieux mythologiques Suivant des méthodes astrologiques, la Kumbh Mela a lieu tous les trois ans de manière circulaire entre Prayag, Haridwar, Nashik et Ujjain. L’Ardha (demie) Kumbh Mela revient tous les six ans à Prayag et Haridwar, la Purna (complète) Kumbh Mela tous les douze ans sur un site donné. La Maha (grande) Kumbh Mela revient, quant à elle, uniquement… tous les cent quarante quatre ans. La dernière en date, en 2013, a rassemblé plus de cent millions de personnes sur deux mois de célébrations. La Kumbh […]

Lire plus

Découvrez d'autres
articles, vidéos, évènements
et bien plus...

Scroll To Top